jeudi 25 août 2016

Petite tunique à fleur

Je continue de vous montrer le dressing fait main de la poulette qui malheureusement ne s'étoffe pas assez à mon goût : ma machine à coudre attend sagement dans un carton que l'on puisse déménager. Du coup je me rabats sur le tricot mais la couture commence à vachement me manquer, d'autant plus que je ne rentre plus dans beaucoup de mes fringues. Et d'ailleurs, vous avez vu le nouveau patron de Deer and Doe ? Je l'adore, juste un peu peur qu'il ne soit trop moulant... J'ai hâte de voir les versions des testeuses !


Bref, je m'égare. 

Cette petite tunique, donc, cousue avec une chute de tissu qu'il me restait après avoir fait mon sac Boston. Il s'agit d'un modèle qui vient du livre Intemporels pour bébé. Je l'ai faite en taille 12 mois mais je la trouve un peu large. Enfin, mademoiselle M a l'air bien dedans, c'est le principal ! J'ai juste mis un plus grand élastique aux poignets parce que j'avais peur que ça la serre, et j'ai eu la flemme de coudre une bride pour refermer le col.


La petite fleur jaune thermocollée et le biais viennent de chez Veritas, et c'est le barbu qui a choisi l'association des fournitures. J'aime beaucoup le résultat ! 

dimanche 7 août 2016

Helen Joyce dress

Avant même de tomber enceinte, j'avais mis le patron de cette jolie petite robe dans mes favoris dans Ravelry. Et quand j'ai su que j'allais avoir une fille, je me suis promis de me la tricoter. A la base, je voulais la faire avec de la Drops Alpaca silk couleur gris, en taille 18 mois. Mais comme l'échantillon correspondait aussi avec le coton fifty que j'avais en stock après avoir détricoté mon premier tee-shirt très moche, j'ai décidé de la faire deux fois !


Ici, je l'ai faite en taille 12 mois, parfaite pour l'été, surtout quand il ne fait pas trop chaud. La poulette a l'air de l'apprécier !


Le patron est très simple à suivre et se tricote de haut en bas. Attention tout de même : le début se commence en aller retour, et au moment de joindre pour tricoter en rond, il faut bien placer les morceaux : ma boutonnière se retrouve en dessous de l'emplacement des boutons... Bon, ce n'est pas grave, je vrille un peu le bas de la patte de boutonnage et tout rentre dans l'ordre, mais c'est quand même dommage. Je ne me ferais pas ravoir la prochaine fois !


Sinon, rien de spécial à dire si ce n'est de bien faire attention dans les diagrammes, car avec ce motif de coeurs, une erreur se repère vite.


Et qu'en pense le barbu ? Et bien, la première fois que je lui ai montré l'ouvrage en cours, il m'a dit "Super, c'est la même couleur que les régurgitations de la petite, ça fera camouflage". Mouais. (ceci dit il a raison, le bougre) Mais quand il l'a vue ce matin habillée de sa petite robe, il a fondu ^^ Faut dire que ça lui va très bien, je suis vraiment contente du résultat ! J'ai presque hâte de faire la deuxième version ^^

lundi 1 août 2016

Après l'artichaut, le citron

Il faut croire qu'en ce moment c'est la bouffe qui m'inspire ^^ 

Il m'a fallu un peu de temps pour trouver le courage de le bloquer, mais maintenant c'est fait et je peux enfin vous présenter mon châle Citron, tricoté avec un véritable coup de coeur filesque. J'avais participé à un tricothé chez Paprika cotton à Tournai il y a de cela quelques mois. J'avais prévu de m'acheter un petit quelque chose mais je voulais être raisonnable. Je l'ai été puisque je n'ai dépensé que 25 euros, pour le plus bel écheveau que j'aie jamais vu.


Il s'agissait d'un fil Madelinetosh merino lace, 100 % superwash, coloris Ophelia. Cette couleur, ou plutôt ces couleurs, c'est beaucoup de violet (et ce dans toutes les nuances possibles et imaginables), du rose, du vert, du brun, du gris... Un magnifique mélange, vraiment ! Je me suis contentée d'un écheveau, vu le prix, en me disant que je trouverais bien un modèle de châle pour le mettre en valeur parce qu'il y a quand même 860 mètres.


Au début, je voulais tricoter le châle Ascalon, qui est absolument magnifique et que je ferais un jour. Mais j'ai rapidement changé d'avis car la nature changeante de cette laine cachait les torsades qui font tout le charme de ce patron, et inversement, les points ne permettaient pas une jolie fluidité de la couleur. Bref, un véritable gâchis si j'avais continué !


Alors j'ai cherché un patron plus simple, très simple, qui mettrait en valeur ce fil de toute beauté. J'ai rapidement trouvé le châle Citron, un joli projet en demi-lune, la forme que je préfère. Il est entièrement en jersey, avec des rangs d'augmentation judicieusement placés pour donner un petit côté vaporeux. C'est le même schéma qui se répète de 5 à 10 fois, selon le métrage dont vous disposez. Je n'ai fait que 7 bandes car j'avais peur de manquer de laine pour une huitième, j'avais presque envie d'aller chercher un deuxième écheveau pour le faire le plus grand possible mais je me suis dit qu'il fallait que je sois raisonnable et je me suis arrêtée là. A la fin, j'avais plus de 700 mailles sur les aiguilles ! Ceci dit ça ne me dérange pas beaucoup, je faisais un rang chaque soir et ça avançait petit à petit.


Comme j'ai tricoté de la lace, la taille est un peu petite. Je préfère les châles plus grands mais il est très léger et conviendra à merveille pour les soirées fraîches d'été. Et cette couleur, cette couleur ! J'en suis raide dingue. Même l'homme dit que c'est très classe ! Il y a juste une toute petite partie dans le haut du châle où le hasard a fait qu'il n'y a quasi que du noir, mais porté ça ne se voit pas du tout.

Je n'ai pas encore eu beaucoup l'occasion de le porter mais le peu de fois où c'est arrivé j'ai adoré ^^ 

Alors, vous voyez que je ne fais pas que de la layette ^^  Je vais essayer de me tricoter un grand projet par saison (ici j'avance sur le Ginny's cardigan, c'est très sympa !)

samedi 9 juillet 2016

Petit artichaut orange

Je continue à tricoter de la layette avec plaisir pendant les siestes de la poulette, tout en recyclant mes vieux ouvrages qui ne me servent plus.

Cette fois, c'est ma première paire de mitaines qui est passée au détricotage : il y avait un rang en point mousse en plein milieu de mes côtes, et j'ai toujours eu la flemme de les refaire. Il s'agit de la laine Perfection de Bergère de France, qui malheureusement n'existe plus.

Alors je les ai transformées en petit artichaut pour Mademoiselle M !


C'est un patron hyper mignon proposé, entre autres, sur la boutique de Rerum Natura. Il existe en version fillette et en version bébé et évidemment c'est cette dernière que j'ai choisie, taille 12 mois.

J'ai beaucoup aimé le tricoter et j'aime beaucoup le mettre à ma fille même si les occasions sont peu nombreuses : en effet, il s'agit de laine, mais de manches courtes. Avec une petite robe froncée c'est hyper mignon ! Même si monsieur n'aime pas la couleur (il n'y connait rien, le bougre)

Il existe trois manières de refermer ce petit cardigan, une classique, une avec un grand lien, et une autre en cousant un ruban. J'ai choisi la classique mais j'ai eu du mal à la comprendre, j'ai donc visualisé plein de photos sur ravelry jusqu'à ce que ça tilte : il faut un petit bouton à l'intérieur, et des liens qui se nouent à l'extérieur !


Le point utilisé est assez original et change du jersey, tout en restant simple, il s'agit du point de semis. J'ai fait un petit zoom sur la photo suivante, qui malheureusement ne reflète pas la chaleur de la couleur :


Ceci dit je ne pense pas que je pourrais lui mettre encore longtemps parce qu'il lui va très bien en ce moment mais je pense que d'ici un ou deux mois il sera trop petit, alors que ma fille n'a pas encore sept mois. Je ne sais pas si c'est un problème dû au patron ou dû à mon échantillon... que je n'ai pas fait... (hou la vilaine!)

Bon, ne vous inquiétez pas, je tricote aussi pour moi ! Je n'ai "plus qu'à" bloquer un superbe châle fini la semaine passée.

lundi 27 juin 2016

Petite robe froncée

La semaine passée, j'étais en congé. J'avais prévu de faire beaucoup de choses, des travaux pour la maison, de la couture jusqu'à plus soif, de la cuisine...

Et puis la poulette est tombée malade et mon programme a été quelque peu chamboulé. J'ai quand même réussi à coudre un peu le soir, dont cette petite robe froncée venue des Intemporels pour bébé, taille 12 mois.


Je ne me souviens plus où j'avais acheté ce coton tout léger, mais à la base je m'en étais fait une robe de grossesse, froncée elle aussi. Je ne l'ai jamais mise parce qu'elle était très moche ^^ Mais il y avait largement assez de tissu pour en faire une petite tenue pour Mademoiselle M !


Je n'ai pas compris toutes les explications du livre, qui sont assez sommaires. Notamment au niveau des pattes de boutonnage : je me retrouve avec trois cm de valeur de couture pour le haut et seulement deux pour la jupe. En plus, et je ne m'en suis rendue compte qu'après, on ne parle jamais de thermocollant pour cette patte de boutonnage, ce serait pourtant utile, non ? J'espère que mon tissu va tenir... Finalement j'ai fait à ma sauce et au lieu de coudre des boutons j'ai mis des pressions kam.


C'est sur cette dernière photo que l'on voit mieux la vraie couleur du tissu.

J'ai voulu lui mettre ce week-end mais il ne faisait pas assez chaud :-( et je n'avais aucun legging qui pouvait aller avec. J'ai plein de couleurs différentes, mais il me manque du blanc et du rose, qui sont quand même des basiques ! Pas grave, je lui mettrais quand les chaleurs daigneront arriver.

lundi 20 juin 2016

Du plaisir de tricoter pour les petits

Pendant mon congé maternité, j'ai pris la grande décision de détricoter tous les projets qui ne m'allaient pas pour une raison ou une autre : soit que la forme ne me flattait pas, soit qu'ils n'étaient pas adaptés à mon mode de vie, comme les robes en laine, toujours trop chaudes et pas assez pratiques à mon goût.

Au final, j'ai récupéré pas mal de laine et je compte transformer tout ça en des projets mieux réfléchis et qui seront portés avec plaisir. J'ai attribué à chaque laine un nouveau projet qui me botte, et j'ai envie de tous les commencer en même temps mais je suis raisonnable ^^


Ces nouveaux tricots seront soit pour moi, soit pour ma fille, et même, parfois, il y a assez de laine pour faire les deux !

Aujourd'hui, je vous présente un petit gilet tricoté avec du coton fifty qui vient de ce tee-shirt. Comme il y avait des rayures blanches, grises et bleues, j'ai décidé de faire deux projets séparés et de n'utiliser pour celui-ci que le gris et le bleu. Seul bémol, j'ai fait mes calculs de métrage au moment où ma petite ne faisait pas encore ses nuits et où la fatigue était ma fidèle compagne, résultat, je me suis lourdement trompée dans mes calculs. J'ai dû recommander deux fois de la laine ! 


D'ailleurs, j'avais prévu de rentrer ce projet pour le Crafts along Imbolc de Fille d'hiver, mais comme il a fallu attendre mes nouvelles pelotes, ce fût un échec. Enfin, ça m'apprendra à m'inscrire à la dernière minute sur un coup de tête !

Entre temps, j'avais commencé d'autres projets et ce petit gilet a dû attendre, attendre, et attendre encore pour que je daigne le terminer.



Je le trouve super mignon, surtout avec ses petits boutons bleus en forme de tête de lapins, trouvés chez Veritas. Un vrai coup de coeur ! Mais j'ai un peu peur qu'il soit trop grand pour l'instant. Ce qui n'est pas trop un problème puisque les températures ne justifient pas de porter du coton pour l'instant. 

Et je trouve aussi que la jonction entre les bras et le corps, au niveau de l'épaule, fait un angle bizarre, mais c'était la première fois que je faisais ce genre de construction et je pense que j'ai trop tiré sur mon fil.

mercredi 15 juin 2016

Petits bavoirs deviendront grands (ou pas)

Aujourd'hui, un tout petit article pour vous présenter une série de bavoirs issus du livre Intemporels pour bébés. Je les ai cousus un peu à la va vite car la poulette avait déjà commencé les petits pots quand je les ai finis !

J'ai trouvé du tissu éponge en bambou chez Sammtex, et pour le reste, j'ai utilisé des chutes de tissus diverses et variées. J'adore le résultat ! En plus ça ce coud très vite.


Mais. Mais ils sont minuscules, même si j'ai pris la plus grande taille. Je me demande même pourquoi je les utilise, car je dois toujours changer ma fille après un repas, et ce malgré ces bavoirs. En plus, leur aspect tout mignon n'a pas résisté à la carotte...

Alors, il me reste pas mal de tissu éponge, mais je n'ai vraiment pas la motivation pour en refaire, même en agrandissant encore le patron. A votre avis, qu'est-ce que je pourrais en faire ?