samedi 28 décembre 2013

Le sapin de Noël, c'est moi !

Chaque année, je me sens transportée par les fêtes et j'ai envie de décorer mon chez-moi. De mettre un grand sapin, des stickers au fenêtres, des guirlandes partout et une couronne à ma porte. 

Chaque année, je dois faire face à un amer constat : notre appartement n'est pas si petit que ça, mais il est très rempli. J'ai installé mon atelier de couture au milieu du salon et la nouvelle guitare de chéri trône fièrement sur le canapé.

Du coup, pas de décos pour moi ! Certes, il y a moyen de trouver quoi faire pour les petits espaces, mais d'une part, je ne veux pas planter de clous ni rien dans les murs, d'autre part, le seul endroit où je pourrais mettre des bougies, c'est sur les bibliothèques, ce qui n'est pas vraiment une bonne idée. 

Alors, j'ai décidé de me tricoter un pull brillant, na. Quand je le porte, je me transforme en ange de Noël et tout le monde se doit de me donner des chocolats pour que j'interfère auprès du vieux barbu. ^^


Issu du dernier catalogue de BdF (c'est même le modèle de couverture !), tricoté en Eclair, et je n'ai même pas changé la couleur. Sur la photo, on voit beaucoup moins le côté brillant.

Pour une adoratrice des torsades comme moi, ce fût un régal ! En plus il est assez rapide à faire... Enfin, il aurait été rapide si je n'avais décidé entre temps de me coudre un manteau, et de tricoter deux bonnets pour Noël et un autre cadeau surprise. 

Le seul souci c'est que quand je referme mon manteau par-dessus, le col fait une sorte de bourrelet... Mais au moins, pas besoin d'écharpe ! 

Sur ce, je vous souhaite un très bon réveillon et une excellente fin d'année ! 

dimanche 22 décembre 2013

Simple, c'est bien.

Cette année, pour Noël, ce fût très, très dur de trouver des cadeaux. Mon chéri, finaud, m'a gentiment suggéré de tricoter un bonnet pour sa mère et une écharpe pour son père. Hors, je déteste tricoter des écharpes. Après des négociations tendues, nous nous sommes mis d'accord : un bonnet pour chaque.

Les deux modèles sont issus du catalogue Bergère de France 2011 / 12, l'un tricoté en Alaska et en côtes anglaises, autant dire qu'il tiendra très chaud. En plus, il a été très rapide !

L'autre, par contre... fût long et laborieux. Tricoté en Sport (laine beaucoup plus fine) et en côtes 2/2, quelle monotonie ! Je préfère de loin le jersey, ou encore mieux, les torsades ! Mais bon, le but étant qu'ils plaisent à leurs destinataires, ces bonnets se devaient d'être simples, chauds et pratiques.


Le rouge pour belle-maman, le bleu pour beau-papa ! Et depuis, on a eu d'autres idées de cadeaux, donc ils vont être gâtés cette année... En espérant qu'on n'aie pas choisi à côté de la plaque ^^

Un autre cadeau fait main attend sa destinataire, un peu plus élaboré, je vous en parlerai dès qu'il sera remis en mains propres !

Bonnes fêtes !

dimanche 15 décembre 2013

Même pas peur !

Comme vous le savez certainement, je suis des cours de couture depuis maintenant trois mois. Nous commençons, en toute logique, par quelque chose de simple : une jupe. Plus tard, ce sera une blouse, et ainsi de suite en augmentant la difficulté.

Cette manière de faire à fait ses preuves, et ce serait stupide de vouloir brûler les étapes. 

Stupide ou... téméraire ?

Parce qu'en feuilletant le Burda facile 2013 / 14, j'ai craqué pour un manteau d'hiver, et j'ai décidé de me lancer, même si commencer par un manteau, ce n'est peut-être pas l'idée du siècle.


Mais je dois quand même préciser que je n'ai jamais eu la naïveté de croire que c'était facile. En fait, je ne me suis pas posée de question : j'ai craqué sur ce manteau, il m'en fallait un nouveau, allons-y jeunesse !

Au final c'est vrai que ça n'a pas été évident, plusieurs détails posent problème : exemple, je n'utilise pas mes poches car elles sont montées à l'envers. Je fais dans l'original, moi, ma bonne dame ! 

D'après Burda, je taille du 42, ce qui n'est pas dans le commerce. Mais apparemment Burda taille toujours trop grand. Enfin, pour un manteau ce n'est peut-être pas plus mal, comme ça je pourrais mettre des gros pulls bien chauds en-dessous.


C'est sur la deuxième photo qu'on voit mieux la couleur. Mes fournitures viennent du Tissu du Chien vert, à Bruxelles, et de Samtex, à Tournai.

J'ai dû retourner deux fois à Bruxelles car j'avais mal coupé dans mon tissu (enfin, la deuxième fois c'est chéri d'amour qui y a été pour moi, merci !)

Ce qui est sûr, c'est que j'ai appris beaucoup de choses, même si je me suis posé énormément de questions. Heureusement, c'est un manteau qui a eu son petit succès et j'ai pu voir plein de modèles sur les blogs.

L'une des couturières affirmait qu'il n'y avait pas de difficultés particulières, qu'il fallait juste suivre ce qui était noté. Du coup j'ai arrêté de réfléchir au pourquoi du comment, et à partir de là, ça a été tout seul. 

En tout cas je suis très fière de moi, même si le manteau est loin d'être parfait, je suis toujours très heureuse de le porter (et je ne manque pas de dire à mes amis que c'est moi qui l'ai fait, tout en essayant de ne pas prendre la grosse tête, c'est pas évident ^^)

Sur ce, je vais commencer à faire mes cadeaux de Noël, il est grand temps !

samedi 7 décembre 2013

Feedback du cours de couture : 3 mois après

Déjà trois mois que j'ai commencé les cours à raison de cinq heures tous les jeudis.  Qu'est-ce que ça passe vite, trois mois ! 

Si j'avais écrit cet article il y a encore une semaine, je vous aurai annoncé que j'arrêtais les cours. Les explications allaient trop vite, je ne me voyait pas avancer, et en plus je dois prendre congé tous les jeudis. J'avais donc fait part à la prof et à mes camarades de mes doutes et leur avait expliqué que je ne reviendrais peut-être pas.

Finalement je suis revenue. Pour plusieurs raisons. La première, c'est que j'ai vraiment envie de faire de jolies choses en couture et d'apprendre. La deuxième, c'est que rencontrer des gens qui ont la même passion et papoter pendant cinq heures de tricot, couture, etc, c'est quand même le pied. Enfin, dernière raison mais non des moindres, c'est que Saint-Nicolas devait passer ce jeudi et nous apporter des chocolats ! J'allais quand même pas rater ça ^^ (finalement il a apporté des bonbons et j'aime pas les bonbons. Mais c'est pas grave ^^)

Et bien ce cours a été génial. La prof, consciente de mes difficultés, est passée très régulièrement pour vérifier que tout allait bien, elle donnait les infos au compte goutte et n'hésitait pas à répéter des choses qu'on avait vu la semaine d'avant (comme par exemple la pose d'une tirette invisible que j'ai eu un peu de mal à comprendre). 

Et en plus, on a enfin commencé la confection de notre jupe. On avance bien, chacune à notre rythme, on se donne mutuellement des conseils, on s'extasie devant les tissus de chacune ("oh, elle va vraiment être belle, ta jupe ! Où est-ce que tu as trouvé ce merveilleux tissu ?" ... c'est chouette^^)

Du coup j'ai décidé de continuer le plus possible, quitte à revoir sur internet des choses que je n'ai pas comprises au cours, et même si je dois redemander plusieurs fois la même explication !

En plus, je pense que ma jupe va être vraiment très jolie ^^ J'ai hâte de pouvoir vous la montrer !

Sur ce, à la semaine prochaine !

samedi 30 novembre 2013

Winter is coming !

Ah, l'hiver... Cette saison dont je guette les premiers signes avec impatience chaque année... Saison des fêtes, des gâteaux ^^, du cooconing, des batailles de boule de neige et des marchés de Noël... Bref, vous l'aurez compris, j'adore cette saison ! 


Seul petit bémol : j'ai froid. Quand je sors, je me couvre bien, je met un bonnet, des écharpes, et je n'ai aucun souci ! Par contre, à l'intérieur, dès que la nuit tombe, j'ai froid. Le thermostat est toujours réglé sur 21 °C, peu importe l'heure de la journée, mais rien à faire, j'ai froid.

Du coup je m'emmitoufle dans mon poncho en poils de lama que j'ai depuis des années mais que mes chats ont tendance à me piquer dès que j'ai le dos tourné (c'est dire à quel point il est confortable).


Du coup j'ai décidé de me tricoter plein de mitaines ^^ Parce qu'avoir un bonnet sur la tête à l'intérieur, ça le fait moyen. Tandis que dès que j'enfile mes Belle Ruffle Gloves (dont le patron est disponible gratuitement, et en français s'il-vous-plaît), j'ai tout de suite plus chaud.

Je les ai tricotées en Alaska de BdF, et je n'ai pas eu besoin de faire de calculs pour adapter la laine. En même temps, le fait de régler sa taille avec les boutons est très pratique !

Le seul petit souci avec ces mitaines c'est qu'elles sont très rigides, du coup c'est pas facile de tricoter avec. Pas grave, les prochaines iront mieux, et je garde celle-ci pour zoner devant le Meilleur pâtissier ou pour jouer à Mario Kart.


Elles sont belles, mes frangipanes, n'est-ce pas ? Non non ce n'est pas moi qui les ai faites, mais l'excellent boulanger du coin (au cas où vous me demanderiez la recette, car je serais bien incapable de vous la dire !)

Et maintenant je vais devoir ôter mes petites mitaines car la vaisselle m'attends (pourquoi, monde cruel ?!)

Bonne semaine à toutes et à tous ! 

dimanche 24 novembre 2013

Une veste à la tomate

Je viens de la finir, une veste d'automne toute chaude ! J'avais craqué sur ce modèle très rapidement, il est issu du catalogue Bergère de France 2012 / 13. J'avais déjà voulu le faire l'année passée, mais ma boutique préférée n'avait pas assez de cette laine très douce, la Duvetine, couleur Tomette. 

Du coup je l'ai reporté à cet automne-ci parce que je ne me voyais pas la tricoter une autre saison, certainement à cause de la couleur si chaude.


Les attaches du modèle original ne sont plus en vente cette année, du coup j'ai acheté des petites attaches qui finalement ont servi pour ma pochette à aiguilles car je les trouvais trop fines pour cette veste. J'ai trouvé ces attaches-ci au salon du tissu à Mons, et je trouve qu'elles vont très bien ! Par contre ça n'a pas été facile de les coudre, je me suis plantée l'aiguille dans les doigts un peu trop souvent (aïe...)

Au final c'est très douillet et très chaud, par contre j'aurai aimé un résultat plus cintré. Et en plus, les manches sont un poil trop courtes. Mais je me suis régalée à tricoter cette veste, j'aime les torsades et les points fantaisie ^^

Sur ce, je vais m'attaquer à un projet de grande envergure (peut-être même un peu trop), que j'espère pouvoir vous montrer dans quinze jours !

Bonne semaine

dimanche 17 novembre 2013

Last but not least

Il y a quelques semaines maintenant, j'ai fini le Toad promis à des amis pour leur petit garçon, fan de l'univers de Mario. Si j'ai mis un peu de temps à vous le montrer, c'est parce qu'à la fin, cette peluche m'énervait tellement que si je m'étais écoutée je l'aurai immolée par le feu. Sauf que j'aurai risqué de me brûler et j'aurai été encore plus énervée.

Pourquoi tant de haine ? Parce que j'ai dû adapter le patron que j'ai trouvé sur ce blog. C'est un patron qui est bien fait, mais comme j'ai pris d'autres types de laine, ça ne donnait pas la même chose pour la tête, du coup j'ai dû adapter le reste.


Puis j'ai dû trouver des solutions pour faire les yeux et la bouche, car je n'arrivais pas à les broder correctement. J'ai mis un temps fou pour finir ce petit machin rigolo, et j'en suis arrivée à cette conclusion : jamais au grand jamais je n'essaierais de créer mes propres modèles de tricot. Le calcul et moi, ça fait cinq.

Enfin, je suis quand même assez fière du résultat. Les laies utilisées sont la Caline, Ciboulette, Coton fifty et la Sirène de Bergère de France.

Du coup, j'ai décidé d'arrêter de tricoter des doudous pour le moment. J'aime bien le principe de faire un petit projet entre deux gros, mais j'ai trouvé mon bonheur sur Ravelry pour les accessoires et ma liste de favoris ne cesse de croître.

Je vous expliquerai cela dans quinze jours, promis ! 

Sur ce, je vous souhaite une excellente semaine !

dimanche 10 novembre 2013

Quand couture et tricot s'emmêlent

Depuis que j'ai commencé le tricot, je rêvais d'une belle pochette pour mes aiguilles. J'ai un peu cherché des tutos sur le net, et je suis tombé sur le blog des Chiffonneries du Chat, où j'ai trouvé mon bonheur. J'ai un peu (beaucoup) adapté, mais je dois dire que ce tuto m'a beaucoup aidé!

Au départ, je voulais un tissu gris et violet, avec des volutes, pour que ça corresponde aux pochettes de mes aiguilles circulaires Hiya Hiya. Mais je suis tombée en amour devant ce tissu :


En effet, il y a quinze jours, je suis allée au marché du tissu à Mons afin de me faire un petit stock de tissu.

Je voulais à la base utiliser ce joli tissu brun bordé de fleurs pour un foulard puis je me suis dit qu'il serait parfait pour la pochette. Je l'ai combiné avec un tissu beige pour l'intérieur. Avant de vous montrer les prochaines photos, j'implore votre indulgence : ce n'est que mon deuxième projet coutre et j'ai fait beaucoup d'erreurs que j'ai ratrappées tant bien que mal à la main :


J'ai choisi de faire plusieurs grandes poches : les deux du bas où sont cachées les aiguilles circulaires dans leur propre pochette, et les deux du haut pour mettre mes aiguilles à torsade, mes marqueurs de maille, mes crochets... 

Bref, j'ai tout à portée de main et j'en suis ravie, même si ça se voit que c'est du travail d'amateur !


J'avais acheté les attaches sur le côté chez Bergère de France, pour la veste que je tricote actuellement, puis je me suis dit que ça n'irait pas. Du coup je les ai utilisées ici, et j'en suis bien contente ! En général on met un ruban pour refermer ce genre de pochette mais je voulais que le tissu extérieur reste "tout seul", parce que je trouve qu'on ne le voit déjà pas assez à l'intérieur ^^

Alors, c'est plutôt pas mal pour une débutante, non ?

samedi 2 novembre 2013

Attention ça pique !

Depuis quelques semaines, je fais régulièrement des peluches pour les petits de mon entourage. Ici, c'est pour un collègue de mon amoureux qui vient d'avoir une petite fille que j'ai tricoté un adorable hérisson. Issu du sempiternel bouquin Doudous et poupées en tricot de Catherine Bouquerel, et tricoté avec de la laine de chez Veritas. Il fallait une laine plutôt rigide, j'ai donc dû faire une infidélité à Bergère de France.



Pour les yeux, j'ai remplacé le tissu par des ronds au crochet, je trouve ça plus sécurisant. Il est très facile à tricoter et assez fun. Et ce n'est pas notre chat qui dira le contraire !


Voilà, je n'ai plus qu'un seul doudou à vous montrer et ensuite je n'en ferais plus d'ici quelques mois : je commence à me lasser ! Et maintenant j'ai une grosse envie de tricoter plein de mitaines, j'ai repéré plein de modèles sur ravelry ^^

Bon week-end !

samedi 26 octobre 2013

Le col préféré de mon chéri

Lorsque j'ai proposé à mon amoureux de lui tricoter un nouveau pull, sa première exigence était un col châle. On en voit un peu partout en ce moment et il trouvait ça super beau. Aucun souci  on regarde un peu dans mes catalogues et il y en avait quelques-uns, surtout dans le dernier de BdF, où il a trouvé son bonheur.


Ce pull est un régal à tricoter, il monte très vite et en plus ça faisait très longtemps que je n'avais plus fait de torsades, moi qui adore ça pourtant ! 

Le seul bémol, c'est que l'ouvrage est tricoté entièrement en double, en Angel et Berlaine. Autant j'adore la Berlaine, autant j'ai un peu de mal avec l'Angel, qui a tendance à faire des noeuds et qui rend le pull très difficile à détricoter. Heureusement, ça n'a pas été nécessaire !

J'ai eu une grosse frayeur cependant : une fois cousu, il était clair que le pull était beaucoup trop petit! Je l'ai donc bloqué et mon chéri peut enfin l'enfiler, même s'il est encore un peu serrant.

L'intéressé est fou de son pull et surtout du col qui est très doux et confortable. Du coup pour le prochain pull il veut un autre col châle ^^

Allez, bonne semaine tout le monde !

dimanche 20 octobre 2013

Comment faire ses marqueurs de maille en deux temps trois mouvements

Pour le pull que je suis en train de tricoter actuellement, il m'a paru judicieux de me procurer des marqueurs de maille pour entourer un point fantaisie. On en trouve dans pas mal de boutiques, mais il s'agit à chaque fois de petits machins en plastique tout laids. Par contre, sur internet, on en voit beaucoup qui sont très jolis, avec des perles, ou alors avec des mini cupcakes ou hamburgers, super mignons ! 

Seul problème : en recherchant dans les boutiques en ligne, je me suis aperçue qu'habiter en Belgique n'a pas que des avantages : les frais de ports sont importants, quand la livraison est possible vers le plat pays, ce qui n'est pas toujours le cas !

Aux grands maux, les grands remèdes : j'ai décidé de créer mes propres marqueurs. Je suis allée chez Veritas et je me suis procurée le matériel nécessaire, sans trop savoir comment j'allais faire encore.

Voici ma manière de faire, qui est très simple. Il vous faut : du fil de nylon, des perles, et une paire de ciseaux.

Vous coupez plus ou moins vingt centimètres de fil. Vous le pliez en deux et passez les deux extrémités dans la perle. Faites un noeud : 


Serrez bien le noeud, puis repassez les extrémités dans la perle avant de les couper :


Et voilà ! Vous avez maintenant de beaux marqueurs de maille rien qu'à vous !

Bon, j'avoue, ma méthode est loin d'être parfaite. Pour de jolis marqueurs aux finitions parfaites, je vous invite à aller voir ici.

Ceci dit, ma manière de faire comporte trois avantages :
  • pas besoin d'investir dans du matériel de fabrication de bijoux : nul besoin de pinces et autres trucs qui ne vous servent pas à grand chose si vous n'avez pas envie de continuer les bijoux.
  • c'est très très rapide à faire !
  • troisième argument qui découle des deux premiers : imaginez que vous venez de finir un rang. C'est un point torsadé, un peu compliqué, avec un fil qui à tendance à faire des noeuds. Vous arrivez à la fin du rang et... vous vous rendez compte que vous avez coincé votre marqueur dans votre tricot ! Vous pestez, vous enragez, et vous décidez de planquer votre ouvrage quelque part car pour le moment vous vous refusez catégoriquement à détricoter ce rang. Pas de soucis ! Un coup de ciseaux dans le fil de nylon, vous récupérez la perle et vous refaites votre marqueur. C'est-y pas beau, ça ? (ça sent l'expérience vécue^^)




Tout ça m'a donné envie de faire mes propres bijoux, je pense que je vais me renseigner un peu là-dessus !

Voilà, j'espère que ce tuto vous aura plus !

Bon week-end tout le monde  !

samedi 12 octobre 2013

Feedback cours de couture : un mois après

Voilà un peu plus d'un mois que j'ai commencé des cours de couture pour débutante afin d'apprendre à maîtriser ma chère Brother. Cinq heures chaque jeudi après-midi, c'est un peu long, mais il faut ce qu'il faut !

Pour tout vous avouer, le résultat est un peu mitigé. L'ambiance est super, il y a des filles de tout âge, de tout horizon, et quel plaisir de papoter autour des loisirs créatifs ! La dernière fois on parlait des fleurs en feutrine, et puis on cause tricot, aussi... Bref, pour ça, c'est super.

Un point négatif, maintenant : comme il s'agit des cours de première année, nous avons toutes des niveaux très différents, et je suis une des plus faibles. Ce n'est pas un problème en soi, mais parfois je rame un peu et je dois demander à mes voisines de table: "c'est quoi, un faufilage?"... Mais la prof a bien vu la dernière fois que j'avais un peu de mal à suivre (je vous rassure, je ne suis pas la seule^^), du coup elle a ralenti le rythme et ça c'est très bien passé.

Pour ce qui est du cours en lui-même, c'est très bien, parce qu'on apprend des techniques à partir de la base. On apprend aussi à faire son propre patron, vraiment du sur mesure ! Et plus tard on apprendra à modifier les patrons existants pour qu'ils nous aillent parfaitement.

Autant j'adore les exercices de couture à la machine, autant je n'aime pas tout ce qui est patronage. Il faut être super précis, mesurer, décalquer, faire des jolies courbes, plier le papier de coupe... Suis pas très douée pour ça, moi, je suis pas quelqu'un de très appliquée. Mais bon, c'est ce qui me permettra de faire des vêtements tip top d'ici quelques mois, j'espère !

Pour ce qui est de la couture à la main, c'est très mitigé aussi. Parfois, lors d'exercices compliqués comme le point de chausson, j'ai l'impression d'être Arya dans Game of Thrones : je peste, je m'énerve, je bâcle tout et je veux rentrer chez moi. Et parfois, quand je comprends bien, j'ai l'impression d'être Ana dans Downtown Abbey, toujours un ouvrage à la main, mais de manière délicate et féminine ^^ (je crois que je regarde trop de séries pour mon bien-être mental)

Résultat final : je suis contente d'aller à mes cours de couture, mais moins de devoir réfléchir pour le patron et la couture à la main ^^

Je vous en reparlerai dans un mois, et d'ici là, j'espère qu'on aura commencé la confection de notre première jupe ! 

Bon week-end...

dimanche 6 octobre 2013

Une robe en brique

Dans le dernier catalogue de BdF, j'avais craqué pour un modèle de robe en deux couleurs, avec un effet de relief assez original, et tricotée en Idéal, qualité de laine que j'affectionne particulièrement. Je pensais que j'aurais besoin de beaucoup de temps pour arriver à la fin de l'ouvrage, mais finalement ça se tricote en 4 et il ne m'a pas fallu dix jours (pendant lesquels j'ai très peu travaillé, je l'avoue).


La robe n'a pas de manche (ou si peu), j'ai mis un petit pull beige tout doux en-dessous. C'est très agréable à porter : la robe est chaude mais pas trop, assez longue (au-dessus du genoux), et la forme épouse très bien les formes féminines. Bref, je m'y sens bien et je vais la mettre assez régulièrement cet hiver, je crois !

J'en profite pour vous montrer ma première étiquette cousue sur un tricot, c'est vraiment agréable de "poser sa marque" sur un vêtement fait soi-même !


Sur ce, je retourne à mes aiguilles car j'ai beaucoup beaucoup d'ouvrages qui m'attendent (un pull pour mon chéri, deux doudous, une veste pour moi et la couverture d'un bébé qui arrivera en avril, c'est du boulot !)

Bonne soirée à tous !

samedi 28 septembre 2013

Un chaton !

Depuis quelques temps, j'essaye de faire des doudous : on trouve plein de chouettes tutos sur internet : au tricot, au crochet ; des animaux, des personnages, des trucs funs... Le hic, c'est que je n'ai pas d'enfants, et accumuler des peluches sur les rayons de ma bibliothèque, ça le fait moyen.

En parlant de ce dilemne cornélien à des amis, ceux-ci m'ont tout de suite commandé deux doudous pour leurs enfants : un personnage de Mario pour le plus grand, et un chat pour la toute petite qui apparemment à une grande passion pour ces animaux. 


Pas de soucis : je venais justement d'acquérir le bouquin "Doudous et poupées en tricot" de Catherine Bouquerel, grâce auquel j'avais déjà tricoté une petite grenouille. Le chat m'avait vraiment tapé das l'oeil : avec ses petites tâches et ses rayures, je le trouvais très joli.

Je l'ai tricoté en Caline de BdF, et j'ai opté, sous les conseils de mon amoureux (qui insiste pour que je note sa participation) pour du gris foncé à la place du noir, ce qui donne un air beaucoup plus doux. Autre modification : j'ai raccourci les jambes (si mes souvenirs sont bons, 15 cm au lieu de 18).

Ce que j'aime bien avec les modèles de ce livre, c'est que la plupart des doudous sont faits uniquement en laine : les yeux, la bouche... Du coup on est sûr que tout reste en place et pas moyen de s'étouffer avec un bouton, par exemple !


La petite fille l'adore, les parents l'adorent, mon chéri l'adore, je l'adore, bref tout le monde l'adore (la peluche, j'entends... même si on adore la petite fille aussi^^)

Bon week-end tout le monde ! 

dimanche 22 septembre 2013

Une robe d'été sous la pluie d'automne

Enfin ! J'ai enfin fini cette petite robe en coton de BdF que j'ai commencé en juillet. Et pourtant, elle n'est pas particulièrement longue à tricoter, les points sont agréables à faire et ça monte finalement assez vite. Mais voilà : j'avais acheté le coton en pleine canicule pour continuer à tricoter. Dès qu'il faisait moins chaud, je continuais le pull à rayures que j'avais promis à mon chéri. Puis, j'ai voulu finir le Mizzle que j'avais commencé en vacances. Et entre temps, j'ai décidé de faire quatre doudous (dont un pas fini mais qui va rester à l'abandon au fond de mon sac de laines). 



Du coup il m'a fallu deux mois pour faire cette robe, et maintenant, il fait gris et froid, comme tout bon mois de novembre (comment ça, on est en septembre ?) Je n'aurais donc pas beaucoup l'occasion de la mettre d'ici le printemps prochain.

La robe est un peu courte, et j'ai mis un long débardeur noir en dessous, sans ça, bonjour l'indécence ! Sur la photo, la couleur est très blanche mais en fait c'est plutôt crème. 

Et maintenant, vive les tricots d'hiver, bien chauds et moelleux, qui montent vite (j'aime l'hiver^^)

Bonne soirée à toutes et à tous !

dimanche 15 septembre 2013

Etiquettes et papillon

Quand j'ai débuté le tricot, j'ai rapidement rêvé de mes propres étiquettes personnalisées. Il m'a fallu du temps pour me décider, puis j'ai trouvé, grâce à mes amies de Tricotin, plusieurs sites qui proposent ce service.


J'avais une idée assez précise de ce que je voulais : Le fil de Saria écrit de manière sympathique, avec un petit papillon. Pourquoi cet animal ? Je vous avoue que si quelqu'un me demandait mon animal préféré, beaucoup de réponses défileraient dans ma tête, mais le papillon n'en ferait pas partie. 

Il s'avère que la première fois que j'ai parlé de mon idée d'étiquettes à mon amoureux, il a tout de suite été très enthousiaste et a suggéré l'idée de ce symbole. Pourquoi ? "Parce que tes lunettes me font penser aux ailes d'un papillon", m'a-t-il répondu tout simplement. 


J'ai trouvé ça super mignon et c'est donc devenu le critère principal. Le site sur lequel j'ai trouvé mon bonheur, jetiquette.fr, propose justement de nombreux symboles, comme des piranhas (que j'aimais bien aussi). Et il n'y avait pas moins de cinq images différentes de papillon ! J'ai choisi le plus simple, le plus dynamique aussi, et j'en suis ravie.


Le site indiquait un délai de quinze jours de fabrication mais j'ai reçu le colis tant désiré beaucoup plus rapidement. J'en ai directement commandé cent, il va m'en falloir du temps pour écouler le stock ! 

Par contre c'est une étiquette très féminine, et je me vois mal la coudre sur les pulls que je fais pour mon chéri, par exemple. Ni sur des doudous, ni sur des châles, faute de place.

Le fait d'avoir ses propres étiquettes fait vraiment plaisir : je ne compte pas vendre mes ouvrages, ça reste un hobby, mais je trouve que c'est la petite touche qui cartonne ^^

Du coup maintenant je n'ai plus qu'à apprendre comment les coudre !

lundi 2 septembre 2013

Mizzle

Il n'y a pas si longtemps que cela, je suis tombée sur un blog très sympa: http://aufildesenvies.blogspot.be/ , sur lequel se trouve gratuitement l'explication en français du châle Mizzle. L'explication était vraiment très très claire (et pourtant je suis difficile là-dessus, vous pouvez me croire !)


 Il était conseillé de prendre de la laine Andine de la filature du Valgaudemar : je suis justement allée cet été dans les Alpes, c'était l'occasion ! J'ai choisi les mêmes couleurs mais je pense que j'aurais dû prendre un gris plus clair pour faire un meilleur contraste avec le bleu canard qui lui m'avait vraiment tapé dans l'oeil.  Il faut dire aussi que je ne suis pas très douée pour choisir les couleurs, j'avais peur de me tromper...


C'était aussi l'occasion de tester mes aiguilles Hiya Hiya, un régal ! Par contre la fin était assez longue, il m'a fallu parfois un épisode entier de Doctor Who pour faire un rang, soit quarante minutes ! Une petite idée de l'envergure ?


Par contre, en bloquant mon châle, je me suis aperçue d'une petite imperfection, une maille perdue en plein milieu, j'ai un peu peur qu'elle ne se détricote toute seule... Qu'est-ce que vous en pensez ?


Finalement, la plus grosse difficulté de cet ouvrage était d'empêcher mon chat de venir se frotter contre, elle devenait complètement folle à chaque fois que je m'installais !

Sur ce, je vous laisse tranquille (je n'avais jamais mis autant de photos dans un article, mais je suis tellement fière de mon Mizzle ^^)

Je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne soirée !

samedi 24 août 2013

Hiyaaaahou !

Et oui, comme vous l'aurez deviné en lisant le jeu de mot d'une subtilité renversante ci-dessus, j'ai reçu mes aiguilles Hiya Hiya ! Si vous n'avez jamais entendu parler de cette marque, sachez qu'elle fait l'unanimité chez toutes celles qui l'ont essayé, c'est la grande mode ^^ Par contre pas facile de les trouver, j'ai réussi à les avoir sur Ebay, expédiées d'Angleterre mais arrivées en un temps record.

Au début je voulais commander des aiguilles circulaires fixes, puis, à force de lire les tests, notamment ceux de In the Loop, je me suis dit que ce serait plus simple de prendre carrément le kit d'aiguilles interchangeable ! Il y en a deux en tout : les petites tailles (à partie de 3,25 jusque 5) et les grandes. J'en avais besoin pour finir mon châle qui se tricote en 4,5, et puis de toute façon je n'utilise que rarement les grandes tailles d'aiguilles, le choix fût donc rapide.



La pochette est jolie, n'est-ce pas ? En fait, dans ma grande naïveté, je pensais recevoir un assez grand colis, mais je n'avais pas pensé que des aiguilles circulaires prenaient forcément moins de place que les aiguilles droites... 

Toutes les tailles d'aiguilles ne sont pas présentes, les 3 notamment. Dommage, c'est une taille que j'utilise souvent, mais je vais les commander à part... D'autant plus qu'il y a toute la place qu'il faut pour les rajouter dans la pochette ! 



Je dois avouer qu'au début j'avais beaucoup de mal avec les circulaires... Je me crispais et j'avais mal aux articulations au bout d'un ou deux rangs ! Du coup j'ai fait appel aux expertes du Forum Tricotin, et on m'a conseillé de coincer une aiguille droite sous le coude. Ce qui permet de "tromper" le cerveau, et ça fonctionne bien ! Maintenant je m'en passe et je n'ai pas mal. Il faut dire aussi que ces aiguilles-ci sont vraiment très agréables à prendre en main...

Bref, je vous les conseille vivement ! 

Sur ce, bonne journée à tous, je m'en retourne admirer mes aiguilles ^^

dimanche 18 août 2013

Rayures...

Mon chéri avait craqué pour un pull rayé du catalogue Créations 12 / 13 de Bergère de France. Comme il se tricote en Perfection (aiguilles 3), j'avais décidé d'attendre les beaux jours pour avoir un ouvrage un peu plus fin à tricoter. Seulement voilà, les beaux jours, en Belgique comme ailleurs, se sont fait attendre.

Ils sont arrivés juste à temps pour la nouvelle collection de Bdf, dans laquelle il n'y a plus de laine Perfection ! Heureusement ma vendeuse de laine préférée écoulait son stock et m'a mis de côté les pelotes dont j'avais besoin, mais un mois de plus et ça aurait été difficile, je pense ! 


Ce sont des rayures dont les couleurs changent à chaque rang, du coup j'ai fait l'acquisition d'une paire double pointes. J'avais très peur de perdre mes mailles, j'ai donc acheté des genre de bouchons, mais évidemment j'en ai perdu un, que je n'ai retrouvé qu'hier en rangeant mon nouveau stock de laine, c'est malin ! Finalement je n'ai eu aucun souci, tout tenait parfaitement sur mes aiguilles.

Je dois avouer que je commençais à en avoir assez de ce projet à la fin, c'était très long ! Et la Perfection n'est pas aussi douce que je le pensais, j'en avais un autre souvenir... Bah, de toute façon, je n'aurais sans doute plus l'occasion d'en tricoter.

Sur ce, je vous souhaite une bonne journée ! 

samedi 3 août 2013

Un cochon au crochet

Quand je vous le disais, que j'allais faire des doudous ! 

Pendant ces vacances, j'ai acheté dans une librairie des magazines d'initiation au crochet. Il y avait un petit livre avec : Doudous au crochet. Il y a vraiment de super modèles, pour tous les niveaux. Le souci, c'est qu'il n'y a pas de légendes et que ce n'est pas très bien expliqué! 

J'ai choisi un des modèles les plus faciles : un petit cochon que j'ai crocheté avec du coton fifty de Bergère de France, à mon retour chez moi. Grâce à toutes les vidéos sur internet, j'ai pu comprendre ce qu'on me demandait, et apprendre les brides, la maille serrée, etc...



C'est mon premier projet au crochet, donc un peu d'indulgence svp !











Je le trouve assez marrant, bien sûr, il est loin d'être symétrique, mais c'est ce que j'apprécie justement avec les doudous fait main, ils ont une expression bien à eux, assez fun !

Mais il faut dire que la réalisation m'a pris beaucoup de temps, ne serait-ce que pour comprendre à ce qu'on me voulait... D'ailleurs, le début du corps ressemblait à ça la première fois :


Comme il n'y avait pas de légende, j'ai fait une opération qui augmentait en longueur au lieu d'augmenter en largeur... Mais au moins, je peux dire que j'aurais beaucoup appris !

Du coup maintenant on m'a commandé un doudou chat et un autre qui représenterait n'importe quel personnage de Mario, je vais me marrer pour trouver un tuto ! Mais c'est assez enthousiasmant ^^

Sur ce, je vous souhaite une très bonne journée ! 

samedi 27 juillet 2013

Une grenouille pour Isaline

A l'occasion de la naissance d'une petite fille, mon copain et moi avons décidé de faire original : au lieu d'acheter une peluche en magasin, nous avons préféré en créer une de nos blanches mains. J'ai trouvé un bouquin, Doudous et poupées en tricot de Catherine Bouquerel, et je suis tout de suite tombée en amour devant la grenouille (trop fun !). J'achète donc le coton et un grand, très grand sac de bourre. Puis, confiante, je me suis mise au travail et ai commencé à tricoter le corps.

Le seul petit souci... c'est que nous sommes un petit peu trop optimistes, et qu'on avait prévu de faire ça en deux jours. Inutile de dire que nous avons échoué... Du coup on est repassé dans la semaine chez nos amis pour leur confier cette petite peluche.

Cet "atelier grenouille" était vraiment très sympa à faire, moi tricotant et cousant, mon chéri rembourrant chaque partie du corps, sur la terrasse... Quelques photos ?


Ce que j'espère maintenant, c'est que les coutures vont bien tenir... Et que la petite Isaline va s'amuser avec cette peluche !


Du coup j'ai à peine entamé mon énorme sac de bourre, donc ne vous étonnez pas si vous voyez souvent des doudous sur ce blog... D'autant plus que j'ai un projet assez ambitieux, concernant les animaux du jeu Animal Crossing, on verra si je réussirais ! Surtout que je compte faire ça au crochet et... je n'avais jamais tenu un crochet de ma vie il y a encore quinze jours. Mais chaque chose en son temps !

Bonne journée à toutes et à tous !

dimanche 21 juillet 2013

En rose et noir

Dans le dernier catalogue de BdF, je dois dire que j'ai craqué pour le "pull de soirée" noir et rose. Il fait assez classe, je trouve, et c'était pour moi l'opportunité de tricoter du rose : j'adore cette couleur mais c'est très très difficile de trouver une nuance qui reste moderne et qui me va. Le fil est très très doux, c'est en Angel, tricoté en double. 


Au final je suis un peu déçue quand même : le pull est un peu petit (ou alors c'est moi qui ai mangé trop de pizzas pendant les vacances ^^) et transparent : il faut des sous-vêtements adaptés ! Enfin, n'importe quelle nuance de rose fera l'affaire. Et pour le dos, ici la photo ne lui rend pas justice parce que j'ai mal enfilé le pull et je n'ai plus le courage de le remettre : il fait trop chaud !


Sinon la bordure noire au-dessus donne un petit plus très sympa, et malgré tout je serai contente de le mettre de temps en temps, quand le temps se sera rafraîchi... 

Bon dimanche tout le monde !

mercredi 17 juillet 2013

Retour à la réalité : aïe aïe aïe !

Une fois n'est pas coutume, pour une fois je ne vous parlerais pas de tricot (quoi que) mais de mes vacances. Qu'est-ce que c'était bien... D'ailleurs je dois avouer que j'ai un peu de mal à reprendre mes repères depuis que je suis rentrée !

Il faut dire aussi que ce petit séjour à la montagne a été très dépaysant : un autre rythme de vie, plus sain, une autre nourriture, un autre air même !


J'ai fait le plein de soleil et de couleurs : celles des petites fleurs, du ciel, des arbres, mais aussi celles des glaces et autres pizzas ^^


Bref, ce séjour était enchanteur et s'il ne tenait qu'à moi, j'y retournerai illico.

Bien sûr, comme je n'étais pas trop loin de la filature du Valgaudemar, je me suis empressée d'aller y faire un tour, mais je n'ai pas pu découvrir les ateliers car les visites se font à des dates précises (la prochaine : le 24 juillet). Du coup je me suis contentée de faire quelques emplettes, notamment de quoi faire le Mizzle et une shawlette, mais je suis un peu déçue : j'aurais dû mieux préparer mon coup pour acheter PLEIN de laine ^^ Car tant que je n'ai pas le patron, je n'achète pas la laine : peur de ne pas savoir qu'en faire après, et qu'elle traîne dans mon placard des années... Du coup je n'ai ramené que de l'andine mais je suis super satisfaite de la qualité, c'est vraiment tout doux, et les couleurs sont classes.

Sinon, j'ai aussi profité des vacances pour m'acheter des magazines de crochet, mais je n'ai strictement rien compris. Rien à faire, des textes d'explications, ça ne me suffit pas, il me faut une vidéo ! Du coup je vais m'y remettre maintenant que j'ai internet à disposition ! Il faut dire aussi que mes deux seuls crochets étaient offerts avec ce magazine, du coup pas sûre que ce soit de la bonne qualité et que ce soit très pratique pour apprendre, justement...

Enfin sur ce je vous laisse et je vous dis à ce week-end où je vous montrerais mon dernier ouvrage !

Bonne journée !

dimanche 30 juin 2013

Partie pour le soleil !

Cette année, c'est la bonne ! C'est décidé, un peu en dernière minute, mon chéri et moi on part dans les Alpes dix jours. On va marcher, faire des via ferrata, visiter et bouquiner les pieds dans l'eau.

Du coup je ne vais pas amener mes tricots avec moi, mais... je pense que je vais commencer le Mizzle, (dont j'avais déjà parlé ici) là-bas car j'ai bien l'intention d'aller visiter la filature du Valgaudemar !

Je vous souhaite de très bonnes vacances et à dans deux semaines !

samedi 15 juin 2013

Des feuilles bleues...

Bien que les nouveaux modèles de Bergère de France m'enthousiasment vraiment, j'ai décidé d'attendre un petit peu pour terminer des ouvrages qui m'avaient vraiment tapé dans l'oeil dans les précédents catalogues. Celui que je vais vous présenter aujourd'hui est issu du catalogue 2011 / 2012. J'ai attendu pas mal de temps avant de me décider à le réaliser, car je voulais être vraiment sûre d'être assez expérimentée pour ne pas faire de bourde. 

Il n'est pas si compliqué que ça en fait, mais je voulais vraiment qu'il cartonne. C'est un gilet ouvragé, de la longueur d'une tunique, très féminin, avec des motifs de feuilles. La couleur originale était beige, mais j'ai préféré ce bleu turquoise, vif et classe à la fois.


Tricoté en Annecy (de BdF, inutile de le préciser), un fil bien doux et pas trop chaud, il met bien en valeur les courbes féminines, contrairement aux nombreux modèles qui ont un résultat "effet sac à patate".


La seule vraie difficulté à été de trouver les boutons adaptés à la couleur, et en même temps très simples car le tricot est assez ouvragé comme ça. J'ai trouvé mon bonheur mais il n'y en avait plus que quatre en stock (il en faut cinq), et ils ne sont plus commandables. Du coup il faut en faire revenir un d'un autre magasin. Bizarrement, ça m'arrive presque à chaque fois, ce genre d'histoire ! Je vais éviter les modèles à bouton à partir de maintenant. ^^

Bon, promis, le prochain ouvrage que je vous montrerais sera un des derniers modèles de BdF, et croyez moi, j'y travaille assidûment !

Bon week-end tout le monde !

dimanche 9 juin 2013

Le "Bergère de France" nouveau est arrivé

Hier, en allant chercher ma cargaison de laine du mois, je sautillais comme une puce à l'idée de recevoir mon nouveau catalogue de BdF. C'était un peu Noël pour moi ^^ Bien sûr, j'avais déjà observé les nouveaux modèles sur le site, mais quand même, c'est pas pareil. D'ailleurs mon chéri connaît déjà les modèles par coeur lui aussi, vu le nombre de fois où je l'ai obligé à feuilleter le catalogue avec moi en commentant toutes les textures, toutes les techniques...

Il faut dire que je suis une grande fan. Quand j'avais une dizaine d'années, j'admirais la vitrine du magasin BdF (qui vendait aussi des bas,je m'en souviens très bien) dans la ville près de laquelle j'habitais. Il y rentrait souvent des femmes très classes, très féminines, et en ce temps là, je me disais qu'un jour, je serai trop forte, je leur ressemblerai et je tricoterai une écharpe en entier toute seule !

Et donc, quand j'ai pris la décision de réaliser cet ambitieux projet, c'est vers une boutique BdF que je me suis dirigée.

Enfin bref, je voulais vous parler du nouveau catalogue de BdF. Il y a de très chouettes modèles, des vêtements originaux et féminins. Le catalogue d'explications a été modernisé, il y a plus de couleurs et de photos. D'ailleurs, les mensurations de chaque taille son expliquées avec une couleur différente : difficile de se tromper !

Cet abondance de nouveaux modèles me pousse à faire des choix plus réfléchis, à penser à ce que j'aime vraiment porter, ce qui me va, et ce que j'aime tricoter. En commençant à tricoter, j'ai parfois fait de grosses erreurs : mauvais choix de laine, de couleur ou de modèle, voire même parfois les trois à la fois ! Donc maintenant, je vais me concentrer sur les tricots moelleux et féminins, avec de la laine toute douce. Le truc c'est aussi d'alterner les couleurs (il faut que ça change sur mes aiguilles, sinon je ne suis pas motivée ! ) et les techniques : jersey, torsades, ou point fantaisie.

Sans compter qu'il faut faire en priorité les anciens modèles : par exemple ici mon chéri avait choisi un pull rayé en Perfection, or cette laine disparaît cette année ! Heureusement qu'on a décidé de prendre les fournitures hier, du coup il y en avait encore, en solde, mais un mois plus tard ç'aurait été difficile...

Avec tous ces critères, c'est plus facile pour créer un "planning de tricot" en tenant compte aussi de la météo (pas facile de tricoter de la grosse laine en été).

Je vous invite donc, si ça vous intéresse, à regarder les modèles sur http://www.bergeredefrance.fr/catalogue-creations-13-14.html .

dimanche 26 mai 2013

Quand on trouve la recette miracle...

On ne la lâche plus ! Souvenez-vous : il y a quelques semaines, je vous exprimais ma rage et mon désespoir de ne pas savoir tricoter de pulls à la bonne taille pour mon chéri. Après plusieurs expériences : la taille L, la taille XL, et un savant (mais trop difficile pour moi) calcul pour tomber entre les deux, j'ai décidé que j'allais essayer un nouveau truc. 

C'est tout simple, en fait : j'ai pris les mesures XL en longueur et les L en largeur ! Comme ça pas besoin de se calculer, il suffit juste d'entourer les bons chiffres dans le patron au début !

Et c'est... réussi ! 


C'est un modèle de Bdf, tricoté en Barisienne : une vraie révélation pour moi qui découvre encore les différents types de fil : le 100 %  acrylique, c'est super doux en fait ! Donc super agréable à tricoter...

Surtout les manches et les pattes d'épaule, en point de godron (en partie du moins), ce qui donne un petit plus et "casse" le jersey :


Je tiens à féliciter mon chéri qui choisis toujours des couleurs très classes ! Enfin, la plupart du temps en tout cas.

Bon, du coup je suis réquisitionnée pour retricoter le dernier pull qui était très beau mais trop petit... 

Sur ce, bonne soirée à tous !

P.S. : bientôt le nouveau magazine de Bdf, pour la fan que je suis, c'est un vrai suspense qui s'installe ^^

samedi 18 mai 2013

La couture est un art précis.

Trop précis, peut-être ? Pour moi qui suis très distraite et pas du tout, mais alors vraiment pas perfectionniste, apprendre à coudre seule se transforme en calvaire. Et pourtant je suis motivée, j'achète les fournitures (d'ailleurs j'ai déjà deux jolies boîtes à couture remplies), j'essaye des trucs simples... Mais j'ai vraiment du mal. 

Je n'arrive ni à tracer droit, ni à couper droit. Déjà, c'est pas très facile d'essayer de coudre deux pièces de tissu ensemble quand elles ne sont pas tout à fait identiques. Je ne suis pas sûre d'utiliser les bonne aiguilles, le bon point... Et surtout, surtout, je ne comprends pas comment fonctionne ce satané fer à repasser ! Et donc, je n'arrive pas à ouvrir les coutures au fer. Ce ne doit pas être si compliqué, pourtant, si ? 

J'en suis donc arrivée à la conclusion que la couture n'est pas aussi simple d'accès pour moi que le tricot. Je suis donc à la recherche d'un cours de couture, pour apprendre les bases, mais je vais devoir attendre septembre et en plus, je travaille à des horaires très irréguliers donc je ne suis même pas encore sûre de pouvoir y accéder.

Je vais continuer à essayer de coudre toute seule, en attendant, en prenant mon temps. Je ne vais coudre que lors de mes jours de congé, en sachant que j'ai tout mon temps, et en ne me donnant pas d'objectif. 

Bref, tout ça pour dire que si je poste encore parfois des ouvrages de couture, ce sera loin d'être parfait ! Et encore, il n'y en aura pas beaucoup.

Sur ce, je vous souhaite un très bon week-end et je vous retrouve la semaine prochaine, avec un beau pull pour homme, du moins si je l'ai fini d'ici là !

samedi 11 mai 2013

Il faut se méfier des coups de coeur...

J'ai bien ri en lisant l'article de In the loop : "nom de code : boulet", car j'étais justement en train de tricoter un pull que je n'aime pas du tout. Enfin, à la base, c'était vraiment un coup de coeur : j'avais craqué pour le modèle de Bdf, très original, avec des torsades comme je les aime, ainsi que pour la laine : une couleur très chaude, de la Bergereine "Soleil".

Et puis, rapidement, je me suis rendue compte que la couleur ensoleillée, printanière, me faisait vraiment penser à la couleur d'une omelette. Et j'ai beau aimer les omelettes, j'ai commencé à trouver ce tricot quelque peu indigeste. En plus, j'aime la laine très très douce, ce qui n'est pas le cas ici.

Ensuite, il s'avère qu'il fallait aussi faire des longueurs au tricotin puis les coudre sur le devant et les manches du pull. Or c'est la première fois que je faisais ça, et je peux vous dire en toute honnêteté que je ne suis pas douée pour ça. Et puis c'est long, donc j'ai laissé tombé l'affaire pour les manches. Voyez vous même :


Et en plus, je trouve que ça ne me met vraiment pas en valeur. Bref, je vais planquer ce pull quelque part et ne plus jamais le ressortir !

Heureusement, les torsades étaient vraiment intéressantes à faire...

Mais qu'est-ce que je suis contente de passer à autre chose ! Dorénavant, je choisirais mes projets avec un eu plus de jugeotte, en me méfiant des coups de coeur. Disons que je ne tricoterais plus que des trucs qui me plaisent vachement, depuis le moment où je les ai vus jusqu'au moment où je me décide à les faire. J'espère que ce que je dis est assez clair...

Sur ce, bon week-end à tous !

samedi 27 avril 2013

Il fait froid : youpi !

Alors que tout le monde se plaint de la grisaille et de la chute des températures, de mon côté, je me réjouis. Oui, car grâce à cette fraîcheur, je peux quand même mettre ma robe à col roulé que je viens de finir ! 

Quelle idée de faire une robe à col roulé en plein mois d'avril, aussi... Mais plus que le col, c'est les torsades de ce modèle qui m'ont fait craquer. J'adooooore les torsades... Une petite photo ?


C'est un modèle de Bergère de France, tricoté avec de la Berlaine, et j'ai gardé le coloris original, qui m'avait tapé dans l'oeil.

Ce qui est bien, avec cette robe, c'est que les torsades cachent un peu mon petit ventre : à moi les donuts ! ^^

Bonne journée tout le monde !

P.S. : je ne me plaindrais pas non plus si le soleil montrait son nez, les barbecues me manquent... ^^

dimanche 21 avril 2013

Premier châle


Il y a quelques semaines, mon chéri m'a fait la surprise de m'emmener à Lyon en city-trip. Il avait tout préparé : l'hôtel, les transports, et même une visite dans la boutique Elle tricote ! Un peu intimidée, j'ai demandé conseil car je suis plutôt habituée aux laines et modèles de Bergère de France, dont je suis une grande fan. 

La vendeuse m'a d'abord demandé si je préférais un vêtement ou un accessoire, et j'ai choisi la deuxième option. J'ai pu alors regarder les accessoires disponibles et j'ai craqué pour un châle tout simple en Kid mohair qui était tout doux, tout vaporeux... Je suis donc repartie de là avec le tuto et mes trois pelotes, impatiente de m'y mettre.

Au début, je me suis dit que je n'allais jamais le terminer : une laine si fine, avec des aiguilles si grosses (du 4), ça me semblait vraiment trop bizarre au toucher. Et puis, au fur et à mesure, j'ai retrouvé le côté mousseux du modèle et j'ai commencé à adorer tricoter ce châle. Il faut dire que je n'avais jamais osé me lancer pour faire un châle, je me disais que je n'allais jamais en porter, malgré leur beauté. Et puis, ça me semblait vachement difficile, aussi.

Ce modèle-ci est tout simple : un grand triangle, avec une bordure et des fleurs au crochet. Seule difficulté : je n'ai jamais touché un crochet de ma vie. Finalement, j'ai trouvé le résultat très bien comme ça et je n'ai pas fait la bordure. Voyez plutôt :


Et malgré mes craintes, je le porte très régulièrement ! Il est très léger, donc il me sera plus utile en été, mais en attendant le soleil, je le mets quand même.

Me voici donc atteinte de la folie des châles, puisque après ce premier succès je compte en faire bien d'autres, plus difficiles ! Par contre, ce qui me fait un peu peur, c'est les aiguilles circulaires. Ici, j'ai pu utiliser des aiguilles droites, mais pour le prochain que je compte faire, le Mizzle, je crains de ne pas pouvoir échapper aux circulaires... Mais bon, une chose à la fois ! 

Sur ce, très bonne fin de journée à tous !