dimanche 24 février 2013

Objectif : dompter la bête !

Bientôt deux mois que j'ai reçu ma machine à coudre, et je ne l'avais toujours pas sortie ! Il faut dire que je suis très intimidée par l'engin...

Mais cette semaine, j'ai eu deux jours de congé d'affilée, et je me suis dis que c'était le moment ou jamais. J'avais acheté du tissu en solde, du coton vert à deux mètres pour un euro, histoire de m'entraîner. J'ai commencé par coudre des serviettes de table :


Il n'y en a que quatre et elles sont toutes tordues, mais je suis quand même fière de moi ! J'ai aussi cousu une écharpe en voile de coton qui a déjà plus belle allure...

Je trouve qu'il y a quelque chose de magique dans la couture, quand j'ai déployé le tissu sur la table, j'ai eu l'impression d'être une des bonnes fées dans la Belle au bois dormant (oui je sais à chaque fois que je fais référence à un film il s'agit d'un dessin animé, mais du Walt Disney, s'il-vous-plaît !).

Par contre, je me suis sentie un peu paumée : j'apprends à coudre seule... Quand j'ai commencé à tricoté il y a un an, je m'étais dirigée vers une boutique Bergère de France, ça avait été une évidence pour moi !

Par contre ici, j'ai acheté des livres de couture, je regarde les magazines dans les kiosques, je fouille internet, et j'ai un peu de mal... Jusqu'à ce que je tombe sur quelques blogs avec tutos bien expliqués, et puis j'ai trouvé aussi un catalogue Coudre c'est facile dans un supermarché près de chez moi, et là aussi tout est très bien expliqué ! 

Donc, prochain projet : une cape et un sac. Je n'ai pas le niveau, et ça sera fort brouillon, mais au moins je comprends les explications, et c'est beaucoup plus motivant que les serviettes ! Et puis, au tricot mes premiers ouvrages étaient fort brouillons, ça ne m'a pas découragée pour autant.

Sur ce, bonne semaine à tous, j'ai un tricot qui m'attend !

samedi 16 février 2013

Ce poncho...

Il est chaud, il est beau, il sent bon le sable chaud ! Je suis vraiment fan, quand je le porte j'ai l'impression d'être Belle dans la Belle et la Bête ^^

Une petite image vaut mieux qu'un long discours :


Laissez-moi vous conter son histoire (celle du poncho, pas celle de la Belle et la Bête !)

Il était une fois un pull en jacquard qui commençait à m'agacer et qui occupait mes aiguilles fétiches, c'est-à-dire les 3 et les 3,5.

Voulant me délasser avec un nouveau projet, je me rends à la boutique de laine pour me procurer de quoi me faire une veste bien chaude. Depuis plus d'une semaine, le temps était rude, la neige avait recouvert les rues de Tournai, on apercevait au loin la cathédrale, à peine visible dans la brume...

Ce paysage, brut mais d'une beauté époustouflante, avait malheureusement empêché que la livraison de laine arrive à temps.

Qu'à cela ne tienne, je choisis donc un autre projet : c'était les aiguilles n°7 qui manquaient !

Désemparée, je m'apprêtais à sortir de la boutique. Soudain, je m'arrêtais : pendant la semaine qui allait suivre, je devrais me contenter de cet agaçant jacquard ? Ou me passer de tricot ? Non, je ne pouvais m'y résoudre.

N'écoutant que mon courage, j'ai posé les yeux sur les ouvrages "experts", qui m'avaient jusque là paru inaccessibles au commun des mortels. Ce poncho, particulièrement, m'avait tapé dans l'oeil depuis quelques mois. Oserais-je me lancer ? Je n'avais rien à perdre.

J'achète donc les pelotes cocoon, et demande des aiguilles n° 6,5 en bambou. Les seules disponibles ne mesuraient que 35 cm, trop courtes pour ce projet. Alors la marchande, pour se faire pardonner, m'a vendu des knit pros au prix de celles en bambou ! J'aime ^^

Enfin, après ça je m'en suis assez bien sortie, sauf que trop occupée à surveiller mes torsades, je ne me suis pas rendue compte que j'avais mal tourné mon tricot, et que celui-ci s'était enroulé sur lui-même entre le bord du devant et le trou pour les mains !

Sans peur et sans reproche, et surtout ayant la flemme de tout défaire et refaire, je m'empare d'une paire de ciseau et... je règle le problème. Malheureusement je ne maîtrise pas très bien cette technique, et donc il y a un petit défaut :


Cela reste relativement discret, mais je pense que je vais coudre un ruban noir dessus, de chaque côté, ça customisera le tout ! (je n'ai pas trouvé cette astuce toute seule, c'est la marchande de laine qui me l'a soufflé).

Sur ce, je vais aller crâner dehors avec mon super poncho et je vous souhaite une excellente semaine !

samedi 9 février 2013

C'est officiel : je déteste le jacquard.

Mon copain est assez jaloux de tous les beaux tricots que je me fais, alors il m'a réclamé à corps et à cris un beau pull pour lui. Qu'à cela ne tienne, je lui demande de choisir son modèle. Il craque pour un très beau pull en jacquard de Bergère de France. Je n'ai jamais tricoté de jacquard, mais c'est le moment d'apprendre !

Je commence donc par mes échantillons, parce que je suis une bonne élève qui suis tous les conseils : celui en jersey endroit, parfait. Celui en jacquard... il est trop serré en largeur, et trop lâche en longueur. Et je fais quoi, moi, maintenant ? 

J'ai demandé conseil sur mon forum préféré, forum tricotin , et j'obtiens rapidement plusieurs réponses. Déjà, refaire un échantillon plus long, histoire de me familiariser avec la technique. Ok, là ça va pour la largeur, mais pas pour la longueur.

Ensuite, on me conseille d'apprendre à tricoter à deux mains. Heu ? C'est déjà plus compliqué... Bon, je cherche des vidéos sur internet, et je commence par apprendre à tricoter, en jersey endroit, avec la main gauche. J'apprécie la technique, je me dis que c'est la solution pour tricoter sans que ça abîme mon vernis à ongles ! (ben oui, je suis obligée de mettre du vernis très pâle pour que ça ne se voit pas trop quand ça s'écaille, c'est-à-dire dès que je commence à tricoter...) Rapidement, mon tricot devient régulier, alors j'essaye le jacquard à deux mains.

Et bien, pas moyen, ça m'agace, ça m'agace ! Je ne comprends pas comment intégrer le deuxième fil (celui de la main droite).

J'essaye alors un autre échantillon avec une aiguille 3,5 et une aiguille 4 (les aiguilles recommandées étant les 4). C'est encore pire...

Bon, après autant de soirées à faire des échantillons, et à ne pas y arriver, je me dis que je vais transformer le pull. Au lieu de faire trois bandes de jacquard, je n'en ferais que deux, ça restera symétrique. Je me lance... voici le dos :


Gros plan sur le jacquard :


Je l'essaye sur mon chéri quand il rentre du boulot et... trop petit. Sur la partie en jersey, ça va, mais le jacquard n'est vraiment pas extensible.

Ah, j'enrage, j'enrage !

Conclusion : j'ai tout rangé dans un sac, et j'ai planqué tout ça au fond de mon armoire. Plus jamais de jacquard, plus jamais !

samedi 2 février 2013

Béret bleu

Me voilà conquise ! J'aime les bonnets, je les adore... Super sympa à tricoter, super joli à porter, que du bonheur.

J'étais un peu déçue de mon bonnet rose à torsades qui était un peu petit, j'ai eu envie de m'en tricoter un autre.

J'ai choisi un modèle de Bergère de France, du magazine 11 / 12, avec comme laine la Baltic. J'étais un peu sceptique au début, difficile de voir sur la photo ce que ça allait vraiment donner !

Je me suis lancée et voilà le résultat :


C'est féminin, original, chaud, et pas de problème de taille cette fois-ci. En plus, j'ai appris grâce à ce modèle à faire des jetés et des surjets simples, ça n'a rien de bien compliqué en fait ! Bref, j'étais ravie. 

D'ailleurs, je ne sais pas si c'est la même chose pour vous, mais depuis que je tricote, j'ai plein de compliments sur mes vêtements, même de la part de personnes qui ne connaissent pas mon penchant inavouable pour le tricot... Alors qu'avant, jamais on ne m'avait complimentée sur mes goûts vestimentaires ! Ce qui me donne vraiment envie de continuer...

Sur ce, je vous laisse, bonne semaine à tout le monde !