dimanche 24 mars 2013

Victoire ?

La semaine dernière, je vous exprimais mon désarroi face aux pulls pour homme, puisque mon chéri est entre deux tailles et qu'il m'a fallu du temps pour m'en rendre compte. Comme il a perdu pas mal de poids les mois précédents, j'ai cette fois-ci réessayé la taille L, parce que c'est quand même plus facile que de devoir faire des calculs (que j'abhorre).

Une fois ce pull fini, mon chéri l'a essayé, tout fier. La première image qui m'est venue à l'esprit, c'est la scène où Shrek se transforme en humain et pique les vêtements d'un petit vieux maigrichon. Grosse déception, donc.

Et puis je me suis dit que je n'avais rien à perdre, et j'ai essayé la technique du blocage. Ce qui a vachement agrandi le pull, en largeur du moins... ça reste juste, mais comme chéri a prévu de continuer son régime, j'ai bon espoir de ce côté-là. Par contre, pour la longueur... C'est vraiment tout juste, et là, il n'y a rien à faire ! Je vous montre une photo :


J'en déduis donc que pour les prochains pulls, je prendrais les mensurations du XL pour la longueur et du L pour la largeur. Bon, malgré tout, ce pull reste très beau et il peut le mettre quand on est chez nous, ou quand il est sûr de ne pas avoir à se baisser pour caresser un chat par exemple ^^ 

A part ça, le modèle et la laine viennent de chez Bergère de France, et ça a été très très agréable à tricoter, car la plus grande partie du pull s'est fait en "côtes fantaisie" (qui ressemblent furieusement aux côtes perlées, si vous voulez mon avis) donc le tout est très moelleux et chaud... 

Bonne semaine à toutes et à tous !

P.S. : l'intéressé vient de lire mon article et est outré que je le compare à Shrek... Mais Shrek, quand il est transformé en humain, est super hot, je tiens à le préciser pour ceux qui n'auraient pas vu le dessin animé ^^

lundi 18 mars 2013

Les pulls pour homme

Quand je lui ai dit que j'allais recommencer à tricoter, mon chéri s'est bien foutu de moi. Mais depuis, il est mon plus grand admirateur et il insiste pour que je lui tricote plus de pulls !

Ce que j'aime quand je tricote pour lui, c'est qu'il est très enthousiaste : il veut voir ce que j'ai tricoté, il veut l'essayer (même quand rien n'est assemblé, juste pour avoir une idée de ce que ça donnera), et il me demande souvent quand je l'aurai terminé. Même si en général les pulls pour homme m'inspirent beaucoup moins, ça me donne envie d'avancer.

Le gros problème, c'est que mon chéri est entre deux tailles. Le premier que j'ai tricoté, en L, était trop petit :


C'était mon tout premier pull, avec beaucoup de défauts, mais ça ne m'a pas arrêtée. Bon, là, même si la taille avait été bonne, il reste immettable. Par contre, pour son deuxième pull, je suis directement passée à la taille XL :


Cette fois-ci, beaucoup trop grand, et lui aussi reste dans l'armoire. C'est à ce moment qu'on se rend compte qu'il est entre deux tailles. Troisième essai, je suis les conseils de la vendeuse de laine et je traficote un peu le patron pour essayer de créer une taille intermédiaire. Et là... c'est réussi !


Ce pull-ci, lui, est porté très régulièrement, et personne, parmi nos amis ou parmi ses collègues, n'ignore que c'est moi qui l'ai tricoté. Quand je vous le disais, que c'était mon plus grand admirateur ! 

J'étais très fière de ce pull, mais je vous avoue que je n'étais pas très sûre de moi lors de la réalisation, j'ai tendance à faire de grosses erreurs avec les chiffres, surtout quand je suis fatiguée. Donc, pour le nouveau pull que je suis en train de terminer, j'ai de nouveau essayer la taille L, surtout que mon chéri a perdu près de 10 kilos depuis le deuxième pull. Verdict la semaine prochaine !

samedi 9 mars 2013

Je ne désespère pas.

Après mes serviettes de table tordues, j'ai cousu une écharpe en voile de coton, c'est juste un rectangle avec un ourlet.

Le but était d'apprendre à coudre droit, à savoir quoi faire du fil au début et à la fin, et surtout j'ai utiliser mon fer à repasser pour marquer l'ourlet. Je devais faire un ourlet d'un centimètre, suivi d'un autre encore et comme mon crayon à tissu était de la même couleur que mon tissu, difficile de suivre le marqué !

Alors j'ai improvisé en créant une sorte de gabarit en carton fait à partir d'une boîte de céréales (vive les chocapics!) de dix centimètres de large et avec une ligne tracée tous les centimètres. C'est dingue tout le matos dont on a besoin pour coudre !

Enfin, ce qui est sûr, c'est que cet ouvrage était déjà beaucoup plus présentable, et les défauts ne se voient pas trop puisque c'est porté enroulé autour du cou... Je le porte souvent avec mon poncho pour éviter d'avoir froid au cou !

Sur ce, voilà une photo :


Et maintenant je vais m'attaquer à un sac merveilleux dont j'ai compris les instructions, ce qui est déjà un grand pas ! J'ai déjà acheté le tissu, je me donne jusqu'à la fin du mois pour le finir.

Bon week-end tout le monde !

samedi 2 mars 2013

Les mitaines : le retour !

De temps en temps, ça fait du bien de tricoter un accessoire, quelque chose qui va vite. J'ai jeté mon dévolu sur une paire de mitaine du catalogue  11 /12 de Bergère de France, qui va avec une robe en cours de fabrication. 

Le problème, c'est que la laine préconisée ( la tweedine ) ne se fait plus. Mais heureusement, l'Idéal a le même échantillon. J'ai tout de suite craqué pour cette couleur classe, violette, féminine... Il fût une époque ou j'achetais presque tous mes vêtements dans cette couleur... Enfin, trêve de bavardages, voici une photo :


Elles sont beaucoup plus confortables et chaudes que les mitaines précédentes, je les porte très souvent! Bien sûr, ça ira encore mieux quand j'aurais fini la robe...

Sur ce je retourne à mes aiguilles, car mon chéri a hâte de recevoir son pull !

Bonne journée à toutes et à tous.