dimanche 29 juin 2014

Jamais sans mon tricot !

Je ne sais pas si vous vous souvenez, il y a quelques semaines, j'ai gagné un concours organisé sur le blog My Djoudjou's et j'avais reçu, entre autres, trois jolis coupons de tissus. J'en ai aussitôt utiliser un pour me faire mon propre sac à tricot nomade, un super tuto proposé par Sakiko Jones !


C'est un super sac assez grand pour mettre un ouvrage (ici, mon nouveau cardigan), avec des aiguilles circulaires bien sûr, ainsi qu'un stylo, des instructions et un mètre ruban. Et même une deuxième pelote ! Bon, vous me direz que ça ne change pas de n'importe quel autre sac, mais il y a deux gros avantages :

- l'ouverture avec un élastique permet à ce que la pelote reste tranquillement dans le sac pendant qu'on tricote, au lieu d'aller se promener partout 
- la poignée permet de tricoter partout, tout le temps. Je n'en suis pas encore à tricoter en marchant, mais il y a quelques jours je me suis surprise à tricoter debout, contre le radiateur de la salle de bain, en train de papoter avec mon chéri pendant que celui-ci prenait sa douche. 


L'inconvénient, c'est que je ne peux plus réclamer qu'il aille, par exemple, surveiller la cuisson des pâtes sous prétexte que je suis en plein milieu d'un rang ^^

Pour la doublure, j'ai utilisé un reste du tissu de ma Sureau aubergine, ça allait super bien ensemble !


Au début je voulais même rajouter une poche avec un zip pour mettre mon mètre ruban et mon crayon, mais ça aurait gêné le fil, je pense, et en plus, ce n'est pas très utile. Le sac n'est pas si grand que ça, tout juste ce qu'il faut !

Bref, je suis bien contente de ce petit sac à laine nomade, et franchement je vous invite à vous en faire un, c'est super facile !

samedi 21 juin 2014

Centaurée fleurie

Lors du Wearability project, je me suis rendue compte qu'il me fallait plus de petits hauts. Je me suis donc attelée à la tâche, pleine d'ardeur. J'avais choisi un patron de blouse d'un magazine Bernina, cousu en une petite après-midi, un projet plutôt facile mais intéressant à coudre. Puis je le met, et je vais admirer le travail dans le miroir : je ressemble à un sac. Dépitée, je met la blouse de côté et attend un ou deux jours. 

Il me restait un peu plus d'un mètre de ce beau tissu trouvé aux Tissus du Chien Vert, à Bruxelles, qu'est-ce que j'allais pouvoir en faire ? Je n'avais vraiment pas envie de refaire un projet foireux... Quand soudain je fût illuminée par la grâce divine : mais oui, je pouvais faire une Centaurée, le dernier patron de Deer and Doe ! Il me suffisait de couper la jupe dans le tissu restant et le corsage dans la blouse déjà cousue.


Bon ok je n'avais vraiment pas besoin de robes, mais là ce n'est pas de ma faute, il fallait mettre en valeur ce très beau coton ! Je le trouve magnifique... En même temps je n'ai pas eu de difficultés à le dénicher, quand on rentre dans la boutique, on voit une jolie robe d'été faite dans ce même tissu, ce qui donne une très bonne idée du rendu !


Je n'avais pas assez de tissu pour couper du biais, mais ce n'est pas plus mal, parce qu'avec ce biais bleu foncé, on ne voit pas les bretelles de mon soutien-gorge, de la même couleur. C'est un peu plus élégant, avouez ^^

Pour ce qui est du patron, encore une fois, ce fût très clair. Sauf peut-être pour le placement du biais, heureusement, Eleonore nous montrait régulièrement des vidéos explicatives sur son blog. Je l'ai coupée en taille 42 - 44 - 42, comme d'habitude. Par contre je me rends compte que même si je suis super à l'aise dedans, on dirait une robe de grossesse ! Et ça le fait pour chaque robe Deer and doe que je couds... Par contre si je coupe tout en 42, je suis vraiment trop à l'étroit ! 


J'ai mis trois quart d'heure à coudre cette fermeture "invisible"... Pour le résultat que voici ! Plus ça va, moins je réussis mes fermetures. Du coup j'ai décidé que pour les prochaines, je les ferais à la main. Quitte à prendre du temps... Autant que ça donne bien ! Même si ce n'est pas particulièrement choquant, ça m'embête quand même un peu.

Et voilà, encore une robe dans mon armoire ! Je vais essayer de faire des blouses maintenant. En même temps, il faut que je rentabilise mes patrons... Arf, c'est dur de choisir ! ^^

jeudi 19 juin 2014

Retour à L.A.

Quoi ? Comment ? Saria s'envole aux States et s'en vante sur son blog de tricot ? Quelle chanceuse, celle-là ! Où est-ce qu'elle a trouve l'argent pour faire un si beau voyage ?

Nul part en fait, puisqu'ici, L.A. sont les initiales de Liebster Award. Les Etats-Unis, c'est pas pour tout de suite.

Bon, entrons dans le vif du sujet : j'ai été taguée par Les mondes de Tsilia, une jeune maman expatriée au Djibouti et qui nous parle de ses coutures, de bouquins... Bref, allez y faire un tour.


Petit rappel rapide des lois du Liebster Award : créé pour faire connaître les blogs de moins de 200 abonnés sur Hellocoton, c'est une sorte de chaîne où on se pose des questions. Cette fois-ci, je vais passer le coup des onze anecdotes à dire sur soi car j'en ai déjà pondu une paire , ou encore .

Donc je vais directement répondre aux questions de Tsilia, puis je vais choisir onze autre blogueuses pour leur poser mes propres questions.

- plutôt thé ou café ? Aucun des deux ! Je n'aime pas les boissons chaudes. Mais je veux bien un jus d'abricot ou de fraise à la place.
- depuis combien de temps couds-tu ? Je m'y suis mise sérieusement en septembre, quand j'ai commencé les cours de couture.
- ton pire souvenir ? Un jour, je devais avoir dix ou onze ans, je me gavais de framboises fraîches arrachées à pleines poignées du framboisier. Jusqu'à ce que je morde dans une punaise. Oui, l'insecte brun et moche qui pue quand on l'écrase. Je n'ai plus manger de framboises pendant un ou deux ans après ça.
- et le meilleur ? Le trois janvier 2011, je me faisais virer d'un job de secrétaire qui ne me plaisait pas plus que ça et qui m'empêchait de suivre mes cours du soir. Le soir même, chéri et moi, on décide d'emménager ensemble. C'était magique.
- as-tu un rêve que tu comptes bien réaliser un jour ? Je veux acheter une maison avec mon chéri. C'est pas très fou, comme rêve, mais c'est ce que je veux pour l'instant. Ah, et puis m'envoler visiter les Etats-Unis et le Canada, aussi. ^^
- y a t'il des patrons d'une marque particulière que tu affectionnes beaucoup ? Les patrons Deer and Doe, très clairs pour un résultat bluffant !
- as-tu un petit coin couture chez toi, ou squattes-tu le premier bout de table dispo ? J'ai commencé par squatter la table de la salle à manger avant de décréter que ce serait mon coin couture.
- pour qui couds-tu le plus ? Pour moi, pardi ! ^^ J'aimerais bien un peu plus coudre pour mon homme mais j'ai du mal à trouver des patrons et des tissus qui lui plairaient.
- ton pire défaut ? Face à la bouffe, je n'ai aucune, mais alors vraiment aucune volonté.
- et ta plus grande qualité ? Je pense être assez facile à vivre. Pour mon copain en tout cas, parce que si ma mère lit ça, elle rigolera bien en pensant au temps où je vivais chez elle et où j'étais, comment dire ? Oui infernale, c'est le mot. ^^
- pour finir, dis-moi quelle est ta plus grande peur ? Tomber en pénurie de chocolat.

Bien ! Maintenant, voici les onze questions que j'aimerais poser aux nominées : 

- d'où vient le nom de ton blog ?
- décris le job de tes rêves 
- si tu étais un animal, ce serait quoi ?
- ton prochain grand défi ?
- ton film préféré ?
- plutôt chien, chat ou furet ?
- le dessin animé qui a bercé ton enfance
- la bonne résolution que tu prends chaque année mais que tu ne tiens jamais
- le livre dont tu ne peux te lasser
- un CD que tu écoutes en boucle ?
- un beau souvenir d'enfance ?

Et voici enfin le moment que vous attendre toutes avec impatience, à la limite de l'hystérie, j'ai bien dit... la nomination des onze blogs (applaudissements, merci, merci...^^)


Et enfin, un blog qui n'est pas sur hellocoton mais que j'affectionne beaucoup :


Voilà voilà, plus qu'à prévenir tout le monde !

dimanche 15 juin 2014

Mon chapeau !!

Longtemps, j'ai cru que je n'avais pas "une tête à chapeaux", même si je trouvais ça très stylé. Et puis un jour, à la mer, j'ai trouvé un couvre-chef blanc très rigide, qui faisait un peu anglaise des années 30. Je ne l'ai plus quitté... mais il était très fragile et un peu grand pour moi. Et puis il y a quinze jours, au cours de couture, une copine m'a montré un patron de capeline qui avait l'air sympa, et le pire, c'est que je l'avais dans ma bibliothèque depuis plus d'un an.


C'est un patron en taille unique qui se trouve dans un Hors série Coudre c'est facile, le numéro 6. Les capelines, c'est vraiment le genre de chapeau qui me va bien ! Et si on veut, on peut même le raccourcir pour faire un bob, c'est joli aussi. Par contre j'ai de la chance de faire une petite tête (moins de 58 cm), parce que pour quelques unes de mes copines du cours, ça a été un peu trop petit.


J'ai utilisé un joli coton blanc à fleurs, trouvé au marché du tissu de Mons, j'avais une idée très précise du genre de motif que je voulais, et heureusement je l'ai trouvé assez facilement. Par contre si vous utilisez du tissu fin, je vous conseille de mettre une viseline très efficace pour éviter que le tout ne retombe devant vos yeux !

Je suis super satisfaite du résultat mais il m'a fallu pas mal d'aide pour déchiffrer les explications, c'était pas évident du tout ! Pour la prochaine capeline (en automne, je pense), je prendrais plutôt le patron du livre Dressing chic revisite les années 70. Je ne l'ai pas encore, mais ça ne saurait tarder (chéri, si tu m'entends ^^)


Maintenant, j'attends le soleil de pied ferme ! Surtout avec cette jolie robe dont vous pouvez apercevoir le haut, et dont je vous en parlerai plus en détail la semaine prochaine ^^

jeudi 12 juin 2014

A moi le pack girly !

L'autre fois, en surfant sur un de mes blogs préférés, My djoudjous, j'ai remarqué un concours. A la clé : un pack girly ou un pack pep's, chacun contenant trois tissus, des boutons, une pochette et un porte-clé. J'ai tout de suite craqué sur le premier, et ni une ni deux, j'ai participé au concours. C'est le deuxième concours auquel je participe, et quelle ne fût pas ma surprise (et ma joie!) de constater que je l'avais remporté !


Je suis allée le chercher hier, je suis absolument ravie ! La pochette et les boutons ont rejoint mon atelier couture, le porte-clé, sur lequel j'avais craqué, n'attend plus que mes clés ^^ Et pour les tissus, j'ai déjà décidé que j'utiliserais celui d'en haut pour faire un sac à laine nomade, selon le tuto de Sakiko Jones. Je pense que le noir et rose servira de doublure... 


Un tout grand merci à My Djoudjous pour ce concours !

dimanche 8 juin 2014

Bon, je me lance !

Depuis que j'ai commencé à coudre, j'ai accumulé les tissus pour me faire plein de foulards. C'est un accessoire que je porte très volontiers, et qui permet toutes les excentricités ! Toutes les couleurs, tous les motifs sont permis, aussi extravagants soient-ils...

Oui mais voilà, tout ce stock de tissu, ça prend de la place ! Surtout que souvent j'ai des coupons assez larges pour deux voire trois foulards... Du coup j'ai pris une grande décision pour que le surplus ne traîne plus lamentablement dans mes placards : j'allai lui aussi le coudre... Pour le revendre après ! 

Et oui, j'ai ouvert depuis peu une boutique sur A little market, sur laquelle je met en vente des foulards fait main au prix de 10 euros chaque, frais de port compris. Pour l'instant, il n'y a pas grand chose, mais ça va venir :








 Et je continue sur ma lancée en ouvrant ma propre page facebook : c'est ici

Si vous voulez tout savoir, je me sens un peu idiote de faire tout ça, un peu comme si j'étais un imposteur.. Donc soyez indulgents s'il-vous-plaît ! Par contre je suis ouverte à toute critique constructive (mais diplomate ^^)

mercredi 4 juin 2014

Rien n'arrête le Liebster award.

Cette fois-ci, c'est la Mum Bolo qui m'a taguée ! Petit rappel : un Liebster award, c'est une sorte de chaîne qui sert à promouvoir des blogs qui ont moins de 200 abonnés sur Hellocoton. En gros, on se pose des questions les unes les autres.


Comme j'ai déjà répondu à deux Liebster award ici et ici, je ne vais pas essayer de dire onze choses sur moi parce que j'en ai déjà dis vingt-deux, c'est beaucoup ! 

Cependant, voici quelques petites choses :

- le nom de mon blog vient d'un personnage d'un célèbre jeu vidéo (le meilleur de tout les temps !) : Zelda Ocarina of Time. Saria est un des sept sages, celui de la forêt plus exactement. Mais je vous invite à y jouer pour comprendre ce dont je parle, d'autant plus qu'il est ressorti sur 3DS.

- je manque cruellement de temps pour faire tout ce que j'ai envie de faire.

- je suis une addict des magasines féminins. Je ne rate aucun Cosmopolitain, Biba ou autres Glamour. Et j'assume, ça me met de bonne humeur.

- en général, pour mon anniversaire, je réclame à mon amoureux un plat de pâtes au gratin. En plus du cadeau, bien sûr, faut pas déconner ! ^^

Maintenant je vais répondre aux onze questions que la Mum Bolo m'a posées :

- qu'attends-tu de ton blog ? C'est avant tout un carnet de bord, une motivation... Mais ça fait aussi plaisir d'échanger avec d'autre blogueuses !

- de quoi traite-t'il principalement ? De tricot et de couture ! Et accessoirement, de Liebster award ^^

- comment te décris-tu ? Peinarde.

- quel regard les autres ont sur toi ? Apparemment, quand je rencontre des gens, j'ai une apparence très froide et très sèche. Mais ceux qui me connaissent doivent en avoir marre de m'entendre toujours raconter des âneries ^^

- as-tu des enfants ? Pas encore !

- quelles sont les valeurs les plus importantes à tes yeux ? Le respect, la liberté...

- accro au net ? Tout à fait. La première chose que je fais le matin : me connecter ! Internet me sert pour tout : avant tout mes passions que sont le tricot et la couture, mais aussi pour la cuisine, pour regarder des émissions ou des films (je n'ai pas la télé !)...

- le meilleur film à tes yeux ? Définitivement Love actually.

- si tu avais la possibilité de changer quelque chose chez toi ? ça dépend dans quel sens. Si par chez moi tu entends ma personne, je dirais ma vue plus que déficiente. Si par chez moi tu entends mon appart, alors je te répondrais sans hésiter mon canapé ^^

- ton plat préféré ? Un bon steak frites, y a que ça de vrai !

- un projet en cours ? Tout plein ! En couture une robe centaurée et une capeline, en tricot, un gilet. Dans ma vie personnelle, un nouveau canapé, non di djû !

Bon ! Je vais maintenant poser onze nouvelles questions puis sélectionner onze nouvelles blogueuses.

- d'où vient le nom de ton blog ?
- plutôt talons ou chaussures plates ?
- une technique que tu aimerais apprendre à maîtriser ?
- comment préfères-tu tes oeufs ?
- ton prochain objectif ou challenge ?
- tu blogues à quelle fréquence ?
- quelque chose que tu adorerais coudre ou tricoter, mais que tu n'oserais jamais porter ?
- ton rêve le plus fou ?
- plutôt séries ou films ?
- un livre coup de coeur ?
- plutôt foulard, snood ou châle ?

Et enfin, les onze blogueuses qui pourront répondre à mes questions... Je vais les prévenir sur Hellocoton !

dimanche 1 juin 2014

Le biais qui voulait devenir une robe

L'autre fois, en flânant chez Veritas, je suis tombée sur un biais super mignon, bleu et blanc, fleuri. Vous me connaissez, je ne saurais jamais résister aux motifs de fleurs. Je m'en suis donc emparée avidement, en lui promettant que je m'occuperais bien de lui. Je le voyais déjà sur une robe... Mais laquelle ? 

Il lui fallait un patron digne de lui. Et quel autre que cette robe qui m'a tant donné envie d'apprendre à coudre, qui me faisait craquer et que je m'étais promise de coudre très rapidement ? La belladone, bien sûr ! Elle est parfaite pour mettre en valeur non seulement ce biais, mais aussi ma silhouette, que demander de plus ?


Une fois les fournitures achetées, puis le patron choisi, il me restait une tâche à accomplir : chercher du tissu adapté ^^ (oui, je fais tout à l'envers). Je suis rapidement tombée sur cette popeline de coton chez Sammtex, elle m'a semblé parfaite. 

Après, tout est allé tout seul, je l'ai cousue très rapidement, en 42 sauf pour la taille en 44, comme d'habitude. Je la trouve géniale...

Par contre, j'ai encore des progrès à faire en ce qui concerne les finitions :


Vous avez vu comme ce biais est tout mimi ?

J'ai prévu d'autres versions de cette robe, mais j'ai beaucoup d'autres projets en cours, alors ça va attendre un peu... En attendant, je crâne avec celle-ci au cours de couture ^^