lundi 21 décembre 2015

Le plus beau des cadeaux de Noël

Devinez qui nous a rejoint jeudi passé ? Il s'agit de Mademoiselle M. ou, comme on l'appelle ici, l'impératrice prouprouteuse. C'est un magnifique bébé joufflu et chevelu de 50 cm pour 4kg100. Elle est absolument fantastique et on ne se lasse pas de la regarder !


Alors vous comprendrez que dans les semaines qui vont venir, ma présence sur ce blog sera un peu sporadique. J'ai plusieurs projets en retard à vous montrer, mais il faut encore prendre les photos. Peut-être que j'écrirais bientôt, peut-être pas, je ne me donne pas de pression.

J'en profite donc pour vous souhaiter d'ores et déjà d'excellentes fêtes de fin d'année et une merveilleuse année 2016 !

dimanche 13 décembre 2015

Mon sac à projets

J'aime les sacs. Je les adore. Mais pour trouver un chouette modèle à coudre, c'est galère, surtout que j'ai du mal avec le similicuir ou le cuir. Alors si vous êtes comme moi, je vous conseille une super adresse : Sacôtin. La créatrice propose beaucoup de modèles de sacs, tous plus originaux les uns que les autres. J'avais craqué depuis longtemps sur le sac Boston, un sac week-end bien grand.


En plus, j'avais le tissu parfait pour ce projet : un joli velours fleuri que j'ai pu m'offrir chez Veritas grâce à la générosité du chéri. En avril, j'ai donc acheté le patron et les tissus... Puis j'ai attendu octobre pour le faire. Pourquoi ? Parce que d'une part j'étais vraiment fatiguée avec le début de grossesse, d'autre part j'avais mal au dos et je me suis dit qu'un grand sac n'était pas forcément une bonne idée pour le moment. Et puis, je ne voulais pas me coudre un sac à main qui n'allait pas me servir car j'utiliserais un sac à langer pendant quelques temps. 


Mais justement, il était hors de question que j'attende un ou deux ans avant de m'offrir le sac de mes rêves. Alors je me le suis cousu et il me sert actuellement... de sac à tricot ! Il est vachement pratique avec toutes ses poches dans lesquelles je glisse mes aiguilles circulaires, mes instructions, mes marqueurs de maille...


Et puis il est assez grand pour y glisser un grand projet (pour l'instant un pull pour chéri) et un petit (des chaussettes pour chéri). D'ailleurs, il a bien mérité que je tricote pour lui parce qu'il m'a beaucoup aidé pour l'agencement des tissus ! Au début, je voulais mettre le velours fleuri à la place du bleu, le coton bleu en doublure et la gabardine de coton brune sur le bas et les côtés. Vous me suivez ? Non ? Bah, un petit dessin et ça ira mieux :


J'ai tellement douté que j'ai décalqué l'image du patron pour la colorier ! J'ai beaucoup hésité puis j'ai finalement décidé de faire confiance à l'instinct infaillible du barbu qui ne se trompe jamais dans le choix des tissus. Et bien m'en a pris, je suis hyper fan !

En plus, j'avais un peu peur concernant la solidité des tissus, mais en rajoutant du molleton thermocollant comme conseillé dans le patron, c'est parfait.


Les instructions sont hyper claires, c'est vraiment bonheur de coudre les patrons de cette marque ! Juste après j'ai cousu un sweatshirt pour le chéri avec des instructions en néerlandais, je peux vous dire que j'aurais préféré coudre un deuxième sac ^^

Ce qui est bien aussi, c'est que Sacôtin a un partenariat avec la mercerie des créateurs, où j'ai pu commander tous les mousquetons et tirettes nécessaires. D'autant plus qu'il y a plusieurs couleurs disponibles ! Dommage qu'il faille acheter la sangle à part, mais sinon je vous recommande de passer par là.

Enfin, vous l'aurez compris à la lecture de ce long article, ça a vraiment été un très chouette projet, tant pour la réalisation que pour l'utilisation. Je pense que plus tard je m'en recoudrais un mais avec un tissu que j'aurais un peu moins peur d'abîmer, pour me servir de sac à main !

Sur ce, bonne semaine à toutes et à tous !

mercredi 9 décembre 2015

Le podcast du mercredi : Revenons à nos moutons

Cette semaine, je vais vous parler d'un podcast audio assez connu. En général je ne suis pas fan du tout des formats audio : quel intérêt, si on ne peut pas voir les laines, les tissus, le rendu général d'un tricot ?

Mais la première fois que j'ai écouté ce podcast, après en avoir entendu parler de nombreuses fois, j'ai tout de suite été attirée par la voix et la façon de parler de Christelle, l'animatrice. J'ai donc décidé d'écouter tout un épisode, pour voir... Puis je me les suis tous faits en l'espace d'une semaine.

Tout d'abord, elle a une diction très claire, mais en même temps une voix très enjouée, et dynamique. Quand je l'entends, ça me donne d'office le sourire ! En plus, elle ne parle pas seulement de tricot, mais aussi de films, de séries, de livres... d'une manière assez rigolote.

Ceci dit, son thème principal, c'est quand même le tricot. Et un peu de point de croix. La plupart du temps, elle intègre des photos à son podcast, du coup on a quand même une visualisation. Parfois, il faut aller voir sur son blog.

Mais surtout, ce que j'aime chez elle, c'est sa façon d'envisager le tricot. Ok, on est un peu tarées avec ça : on achète trop, on monte plein de projets en même temps, on n'en finit pas, on fait des plannings impossibles pour réussir à concrétiser tous nos projets... Et après ? Ou est le souci ? C'est un loisir, une passion, ce n'est pas la peine de s'en vouloir si on tricote dans le noir avec une lampe frontale parce qu'on veut vraiment finir son tricot. C'est une vision très décomplexée de notre loisir. Parfois je me trouve bête parce que je prévois beaucoup de choses ou parce que je n'arrive pas à vider mon stock, mais quand je l'écoute, je me dis que tout va bien ^^

En plus, elle nous fait découvrir pas mal de teigneuses de laine indépendantes sur Etsy ou autre. Et puis elle est inscrite à la Yarnbox sock, et c'est bien agréable de voir ce qu'elle reçoit tous les mois parce que c'est quelque chose qui me tente et ça donne une bonne idée des laines proposées.

Christelle enregistre en général une fois par semaine, sur des formats assez courts (environ 30 min), sur son trajet pour aller au travail. Elle anime aussi un groupe Ravelry.

Sa chaîne youtube
Son blog
Son groupe Ravelry

dimanche 6 décembre 2015

Léontine

C'est qui, ça, Léontine ? C'est la petite éléphante qui veillera sur le sommeil de ma poupette. Au début de ma grossesse, je flânais souvent sur Ravelry en épinglant plein de projets dans mes favoris. L'un d'entre eux m'avait vraiment tapé dans l'oeil et j'avais affirmé que si le bébé était une fille, je le lui tricoterais. Le papa avait lui aussi craqué pour ce modèle de doudou : Girl Elephant in a Frondy Frock.


C'est un patron assez complexe mais très bien expliqué, et pour un super résultat ! La designeuse, Julie Williams, propose des patrons de plusieurs animaux, tant version fille que garçon, ainsi que des petits vêtements adaptés à chaque. Je suis hyper fan du résultat ! 

En plus, c'est la première fois que je réussis du jacquard. Mais je n'arrête pas de faire des noeuds dans mes pelotes, je ne comprends même pas comment font celles qui tricotent avec 3 ou 4 couleurs ! Si quelqu'un a une astuce, je suis preneuse.


Les instructions, en anglais, sont assez astucieuses : par exemple, il a fallu tricoter une maille envers pour repérer l'emplacement des yeux. Pour l'éléphante, j'ai utilisé du coton Fifty de Bergère de France, coloris perle. C'est la designeuse elle-même qui préconise d'utiliser du coton car le rendu se rapproche plus de la peau d'un éléphant. Pour la robe et les chaussures, j'ai utilisé des restes de laine  de mon stock : de la Baby Merino de Drops pour le violet et de la Barisienne de Bergère de France pour le blanc.


 Ce que j'ai changé par rapport au patron, c'est que normalement le haut de la robe est fermée avec un bouton, ce qui est assez pratique pour l'enlever. D'autant plus qu'il existe d'autres vêtements à tricoter pour ce doudou. Mais je suis une vraie parano en ce qui concerne ma fille et j'ai préféré ne pas mettre de bouton. J'ai donc cousu le haut en laissant une petite goutte ainsi que l'espace prévu pour que la queue puisse passer. Je ne pourrais pas changer la robe mais ce n'est pas grave.


Pour l'instant, c'est plus l'homme qui s'amuse avec cette petite Léontine, en lui inventant une histoire de dresseuse de chats. ^^

Et le reste du temps, elle attend dans le petit lit que sa copine daigne la rejoindre. Mais elle est accompagnée par toute une troupe d'éléphants, que je vous présenterais sous peu !

mercredi 2 décembre 2015

Le podcast du mercredi : Sans soucis la violette

Non non, je ne me lance pas dans les podcasts. Même si l'idée m'effleure l'esprit de temps en temps, je ne pense pas que commencer cette aventure 10 jours avant la date théorique de mon accouchement soit une très bonne idée ^^

Par contre, j'en visionne beaucoup depuis quelques mois (et depuis que je suis en congé maternité, ça n'arrête pas). J'en regarde quand je couds, quand je tricote, quand je fais la vaisselle.

Alors je me suis dit que tous les mercredi j'allais vous présenter un de mes podcasts préférés. Bien sûr il m'en reste beaucoup à découvrir, pour une liste complète des podcasts francophones je vous suggère d'aller sur le blog d'Aglaé ou sur Ravelry, sur le groupe Pour l'amour du fil et des podcasts.

Donc, cette semaine, je vais vous parler de Sans soucis la violette. Céline, l'animatrice, a aussi un blog du même nom que je vous conseille aussi parce qu'on y trouve de très jolies photos. 

Céline parle donc de tricots, d'un peu de couture, mais aussi de fabrication de bougies, de phytothérapie (le bienfait des plantes selon Google). D'ailleurs elle va souvent filmer en forêt, c'est très dépaysant et très reposant ! 

Elle parle très posément. Son blog comme ses podcasts invitent à apprécier les petits moments simples de la vie, la pâtisserie, les promenades dans les bois, les moments cocooning, et bien sûr le tricot. Bref, la slow life !

Depuis que j'ai regardé ses podcasts j'allume régulièrement une bougie le soir chez moi et j'ai même envie d'apprendre à en faire. Et j'apprécie ^^

Céline enregistre environ une fois par mois, et à chaque fois c'est une petite pépite que l'on peut regarder. Un petit moment qui me pousse à ralentir le rythme, à apprécier les moments simples...

Sur ce, voici le lien youtube pour le 1er épisode : https://www.youtube.com/watch?v=XSzFfOKPbto

Bon visionnage !

dimanche 29 novembre 2015

Plantain de grossesse

Je ne sais pas pourquoi j'ai tant attendu avant de me coudre un Plantain de grossesse. Après tout, je n'arrête pas de me plaindre que je n'ai rien à me mettre, et particulièrement en hauts. La moitié des tee-shirts achetés dans le commerce sont trop transparents, et je ne peux plus voir l'autre moitié en peinture, tellement je les ai mis et remis ces derniers mois.



Et puis, il y a quelques semaines, j'ai décidé de tenter quelque chose que j'avais vu sur un blog (désolée, je ne sais plus lequel). Il s'agissait de coudre un Plantain en allongeant le devant de 10 cm et en faisant des fronces sur les côtés, tout simplement ! Et vous pouvez constater que ça suffit largement pour caser un ventre prêt à exploser ^^


J'ai utilisé des chutes de jersey d'autres tee-shirts, et je suis plutôt contente du résultat. C'est la première fois que je couds avec des manches contrastantes et je trouve l'effet assez sympa !


Voilà, ce tee-shirt ne m'aura rien coûté mais me fait bien plaisir ! Ceci dit je ne l'aurais pas mis tant que ça, cinq ou six fois au total, et je ne suis pas sûre que j'aurais encore l'occasion de le ressortir beaucoup d'ici la fin de la grossesse qui s'approche à grand pas. Si je retombe enceinte un jour, je n'hésiterais pas à m'en coudre plein dès le début, c'est sûr !

dimanche 15 novembre 2015

Hitofude cardigan

Il fait beau, il fait chaud, c'est le moment de vous présenter un petit gilet d'été !! Nan, je déconne, il fait gris et il y a un gros vent rafraîchissant. Mais je vais quand même vous montrer un projet qui sent bon le sable chaud : le Hitofude cardigan. Ceci dit ma logique était bonne puisque je l'ai commencé en août. Je l'ai fini il y a un mois mais il m'a fallu du temps avant de me motiver à le bloquer, puis à rentrer les fils !


J'avais envie de tricoter ce cardigan depuis plus d'un an, depuis que j'en ai vu deux exemples lors de notre visite de la filature du Valgaudemar. Deux filles l'avaient tricoté et j'avais vraiment flashé dessus ! Je me suis donc lancée cet été avec de la Madelinetosh, qui est une laine super douce et très agréable à tricoter. En plus elle est superwash mais je vous avoue que je n'ai pas encore osé le passer à la machine.


Ceci dit je ne l'ai pas encore porté sauf pour faire les photos : ce n'est plus la saison et puis ma garde-robe étant assez réduite en ce moment je n'ai pas trop de vêtements avec lesquels assortir ce gilet. 

Concernant le patron, il est assez facile à suivre. C'est la première fois que j'utilisais un montage provisoire des mailles et c'est vachement pratique. Je me dit que je l'utiliserais bien pour mes prochains projets, ça permet de rallonger les manches par exemple quand on se rend compte que c'est trop court !

Donc le point dentelle est très facile à suivre mais j'ai dû défaire au moment où j'ai commencé le corps parce que j'avais un décalage du motif, mais c'est parce que j'avais mal lu les instructions.


De même, je n'ai pas suivi les instructions pour la madelinetosh qui est une laine teinte à la main. Il est alors conseillé d'alterner les rangs sur deux pelotes pour éviter les différences de bains. A savoir, ce qui m'est arrivé dans le bas du gilet ! Heureusement c'est assez fin et on peut croire que c'est fait exprès pour la bordure !

Sinon, j'ai rajouté un motif parce que je le trouvais trop court et après blocage, je me demande si je n'aurais pas dû rallonger encore... Ceci dit, sur une petite robe cet été, ça ne posera pas problème.

lundi 2 novembre 2015

Bien au chaud toute la journée !

Enfin ! J'ai enfin eu l'occasion de coudre ce manteau 7h, repéré il y a deux ans. J'avais eu un gros coup de foudre mais bon, se faire un patron de grossesse, c'est quand même mieux quand il y a un gros ventre à caser.


Je me suis fait plaisir et j'ai acheté le lainage préconisé chez France Duval-Stalla. Il n'existe plus qu'en bleu et en rouge, j'ai opté pour le bleu. D'ailleurs, j'ai rapidement reçu un mail pour me prévenir que le lainage à pois était un peu plus clair que le lainage uni, ça tombe bien, c'est exactement ce que je voulais, mais j'ai trouvé ça très pro ! En plus j'étais étonnée du prix qui est très raisonnable pour du lainage. Il est bien doux et chaud, parfait !


J'avais aussi acheté le passepoil argenté mais il est trop bling-bling à mon goût donc j'ai fait mon propre passepoil avec un biais gris acheté chez Veritas.

J'ai souvent lu que les patrons Deuxième arrondissement présentaient quelques soucis : pas de tableau de taille et des emmanchures étroites : j'ai donc fait une toile en taille L pour être sûre que je pourrais le porter avec un gros gilet : c'était parfait ! J'ai juste dû rallonger les manches de 2 cm. D'ailleurs si vous voulez rallonger les manches faites le vers le milieu de la manche et pas en-dessous car le bracelet de manche doit garder la même largeur.


Le patron est souvent très bien expliqué : les poches, par exemple, ne m'ont donné aucun souci. Je regrette juste de ne pas les avoir un peu agrandies. La pose de la doublure est faite d'une manière un peu particulière (du moins je n'ai pas l'habitude de faire comme ça) mais ça fonctionne très bien et finalement c'est moins de tarabiscotage qu'à la façon Burda.

Par contre : il est indiqué qu'il faut passepoiler le col mais il n'est pas indiqué où ! En fait c'est sur tous les côtés sauf le bas (où il y a indiqué les repères d'épaules).


Ce qui m'a posé le plus de soucis, ce sont les manches : déjà, il n'y a pas de repères d'emmanchures. Ensuite, quand il est dit qu'il faut assembler le dessus et le dessous de la manche, il ne faut le faire que d'un seul côté : celui où il y a un repère (une étoile si je me souviens bien). Mais il ne faut pas fermer la manche car on va la poser à plat sur le manteau, et la fermer après ! En plus il y a un peu de soutenu, ce qui donne un beau tombé sur l'épaule, mais justement, quelques repères n'auraient pas été de trop.


En gros, il vaut mieux savoir un peu coudre avant de se lancer dans ce manteau. Mais ceci dit, quel résultat ! Je suis super fan. Cette marque de patron a vraiment de très chouettes idées, c'est très moderne et ça flatte la silhouette. Il est un peu tard pour que je me couse d'autres vêtements (la naissance est prévue dans un peu plus d'un mois), mais si j'avais su, j'aurai commandé plusieurs patrons de Deuxième arrondissement dès le début de ma grossesse et je n'aurai cousu que ça ! Pour la prochaine fois peut-être ?

Ah, au fait, une amie au ventre plat l'a essayé et ça lui allait super bien, donc je suis contente parce qu'il va quand même me servir tout l'hiver ^^

dimanche 18 octobre 2015

Ma pochette Totoro

Depuis 2011, je me servais d'un vieux gsm à clapet qui me convenait très bien et qui tenait le coup malgré de nombreuses chutes. Je ne voyais pas l'intérêt d'en changer, et quand je devais envoyer un sms ou surfer avec le smartphone du barbu, ça avait le don de m'énerver, je n'y arrivais pas.

Malgré tout, l'idée de passer du côté obscur de la technologie me trottait dans la tête depuis quelques mois. Avec ma petite cocotte qui arrivera bientôt, j'aime bien savoir que je ne devrais pas chercher après l'appareil photo pour immortaliser son premier sourire, ses grimaces... Et puis, j'avoue, j'avais envie d'essayer Instagram !

Alors quand mon opérateur mobile m'a proposé de renouveler mon abonnement en m'offrant un smartphone à 1 euro, je me suis dit que ce serait l'occasion. Résultat : je l'adore !!! Je sais, je suis faible.


Mais comparé à mon ancien téléphone, il me semble si léger, si fragile, et je suis si maladroite... Alors j'ai décidé de me coudre une housse, quelque chose qui ne fasse pas trop mémère... En surfant sur le net, j'ai trouvé ce tuto pour une housse Totoro en feutrine ! Yeah, c'était exactement ce qu'il me fallait !

La feutrine, venant de chez Sammtex, m'a coûté la somme exorbitante d'1euro80, et j'ai de quoi en faire une deuxième voire même une troisième. Et comme monsieur a trouvé cette housse trop géniale, il en veut une aussi, donc ça tombe bien ! 

Le tuto est vraiment très bien expliqué. J'ai rajouté 0,5 cm tout le long du rectangle principal pour être sûre d'avoir de la place.


La doublure est une chute d'un coton acheté aux Tissus du chien vert, si je ne m'abuse, et déjà utilisé pour une robe Cami et une pochette à bijoux. Il ne m'en reste qu'un tout petit carré que je garde précieusement, je suis sûre qu'il sera utilisé un jour où l'autre ! 

Je suis super contente de cette housse même si je trouve qu'elle a plusieurs défauts : les V brodés sur le ventre partent un peu en cacahuète, et surtout je trouve que ce Totoro a un air un peu sévère. Et un peu ahuri aussi, mais ça fait partie du personnage ^^

Et Instagram, dans tout ça ? Et bien oui, je m'y suis inscrite et je suis un peu accro. Je me surprends à faire des mises en scène sous l'oeil sceptique de l'amoureux qui se dit : "mais qu'est-ce qu'elle fait avec ce chocolat chaud là?" 

Bref, mon compte est Le fil de Saria (quelle originalité !^^) et en fait on y trouve surtout des photos de mes chats, mais promis, il y aura de plus en plus de tricot ^^ 

dimanche 11 octobre 2015

La traversée de la manche

Il y a un an, en septembre 2014, j'avais acheté le magazine Fait main car il y avait des patrons spécial grossesse. Bon, il m'aura fallu un an pour faire la tunique, mais ça valait l'investissement ! ^^


Elle est très confortable et plutôt seyante, mais l'élastique a tendance à remonter sur la poitrine. Si j'ai bien compris, c'est un défaut que l'on retrouve souvent sur les vêtements de grossesse. J'avais fait une toile mais je ne l'avais pas remarqué, dommage !


J'aime beaucoup ce petit col mao, très féminin. 

Sur le modèle de base, les manches sont elles aussi élastiquées, et je trouvais ça très moche. J'ai donc choisi de changer les bas de manches et de les rendre moins larges pour un côté plus passe-partout. Problème, elles étaient beaucoup trop étroites ! J'étais vraiment déçue mais heureusement une copine des cours de couture m'a conseillé de faire des fentes, ce que j'ai fait illico presto !



Bon, elles n'ont pas été faites dans les règles de l'art, mais dans deux mois je ne porterais déjà plus cette tunique, alors... En attendant, c'est bien pratique ! 

En plus  j'adore ce tissu, une popeline de coton achetée... je ne me souviens plus où. J'avais à la base prévu d'en faire une Belladone. La couleur est vraiment magnifique !


La fluidité du tissu permet d'éviter le côté trop montgolfière, même si avec un ventre pareil, je ne leurre personne. Même de dos : j'ai l'impression de marcher comme un pingouin !

Bref, je suis très contente de cette petite tunique. Il ne me reste plus qu'un manteau à coudre et ensuite je vais arrêter les vêtements de grossesse, parce que c'est bientôt la fin, hélas ! 

dimanche 27 septembre 2015

Aubépine d'automne

Enfin, pour être tout à fait exacte, c'est une robe que j'ai cousue cet été et qui a déjà bien été portée. J'ai utilisé pour cette version un coton violet à petit pois blancs, super mignon mais un peu trop rigide, donc le tombé de la robe n'est pas très beau. Plus tard, je la transformerais peut-être en tunique ?


Je ne vais pas trop m'étendre sur le sujet car je vous ai déjà présenté deux version ici et , donc rien de nouveau sous le soleil ! Si ce n'est que celle-ci servira aussi pour l'automne car les motifs sont plus passe-partout et qu'elle se marie bien avec un gilet.

Promis, c'est la dernière version de cette robe que je vous présente... d'ici à la prochaine grossesse peut-être ^^

dimanche 20 septembre 2015

GAAA # 6 : Julie H. Levy

C'est le grand retour du GAAA ! Je l'avais complètement laissé tomber depuis le printemps (faut dire que je n'ai pas été productive depuis que je suis tombée enceinte...) et j'ai envie de m'y remettre ! 

Pour l'instant, en plein dans les travaux de notre nid d'amour, je rêve de m'installer dans mon nouveau salon, dans un beau canapé en coin très confortable, sous un plaid bien moelleux et bien chaud. Heu, ce sera pas pour cet hiver-ci, et j'ai encore du boulot si je veux avoir terminé mon GAAA d'ici l'année prochaine !


Alors ça a été un carré assez facile à faire, d'autant plus que j'ai laissé tombé les nopes, que je ne trouve pas très jolies. Et puis, ça a été très agréable de dégainer l'aiguille à torsades ! Par contre c'est vrai qu'il faut rester concentrée. 

Et, comme d'habitude, une petite photo de l'ensemble des carrés :


J'en vois une qui n'attend qu'une chose : que j'aie le dos tourné pour qu'elle puisse se loger sur ma laine toute douce ^^

lundi 14 septembre 2015

Aubépine # 2

La voilà la voilou, ma seconde version de la robe Aubépine, en mode grossesse ! J'ai enfin réussi à la prendre en photo avant de faire une tâche dessus, yeah !


Comme la précédente, j'ai fait le corsage version allaitement et j'ai cousu un petit lien sous la poitrine pour bien mettre en valeur mon joli bidon. 

Et je n'ai pas fait les manches non plus, parce que je la trouve plus jolie ainsi. Le souci c'est que les emmanchures sont un peu trop grandes et que ce n'est pas très seyant. Mais j'ai appris cette semaine qu'il fallait simplement remonter l'emmanchure de 2 cm pour régler ce problème. C'est bête, entre temps, j'avais déjà fait la troisième !

Mais c'est toujours bon à savoir pour une prochaine expérience !


J'ai trouvé ce joli coton fleuri au marché du tissu de Namur et j'y avais aussitôt vu une robe de grossesse. Je suis hyper fan de cette version, c'est ma préférée des trois ! 

Reste plus que la dernière à vous montrer, il faut encore que je la repasse et que je la prenne en photo... Avant l'arrivée de l'automne, de préférence !

lundi 7 septembre 2015

Plantain babydoll

Vous vous souvenez de ce tuto de Paunnet pour transformer le tee-shirt Plantain en robe ? Je voulais l'essayer depuis longtemps, mais j'avais toujours un doute : est-ce que ça m'irait bien ? Il faut dire que je n'ai vraiment pas la taille marquée et qu'en général les jupes froncées ne me vont pas vraiment. 


Et puis, la semaine passée, je me suis lancée. Il faut dire que c'est le bon moment : l'avantage d'être enceinte, c'est que le ventre prend tellement de place que le problème d'absence de taille disparaît complètement ^^

J'avais acheté exprès ce beau jersey turquoise avec des touches de moutarde, sans jamais oser le couper. J'avais même prévu d'en faire une Violet ! Ceci dit, je m'en ferais une l'année prochaine ^^


Aussitôt faire, aussitôt portée : je me sens super bien dedans, et puis vu la fraîcheur de ces derniers jours, elle tombe à pic !

Petit aparté sur les collants : j'ai cherché après des collants de grossesse bien opaques, mais ça coûte la blinde ! Surtout pour ne les porter que 3 mois... J'ai acheté des Dim une taille au-dessus de ma taille habituelle, c'est le top !


Par contre, comme pour les Aubépines, je ne suis pas sûre de la porter beaucoup après l'accouchement. Enfin, le temps que mon ventre reprenne sa forme d'avant, ça sera super pratique, mais ensuite, j'ai un peu peur que ce soit trop loose pour moi. M'enfin elle va déjà être bien rentabilisée quelques mois, surtout qu'elle ne m'a rien coûté : j'avais ce coupon en stock depuis plus d'un an, et le patron est gratuit et très bien expliqué. 

Comment ça, je ne vous ai toujours pas montré les deux Aubépine que je me suis cousues pour cet été ? Promis, dès qu'il y a un rayon de soleil et un peu plus de chaleur, je fait des photos. Elles sont déjà repassées et n'attendent que le bon vouloir de la météo !

dimanche 30 août 2015

It's a me, Mario !

A la base, j'avais prévu de faire un article sur une robe de grossesse. Mais la première fois que j'ai porté ma jolie robe blanche, j'ai renversé un jus de fruit multi-vitamines avant de prendre la photo. La deuxième fois, ce fût une brochette de boeuf marinée. Vous avez dit maladroite ? Mais non, pas du tout ^^

Ceci dit, j'ai quand même quelque chose à vous montrer ce week-end : le début d'un projet qui me tente depuis quelques mois : la carte de Mario Bros 3 au point de croix !


C'est sur le blog de Claire que j'ai découvert cette carte pour la première fois, et ce fût un coup de foudre immédiat ! N'ayant jamais fait de point de croix, je me suis fait la main sur deux portraits de Nana, puis je me suis lancée dans cette carte.

Je l'ai commencée il y a un peu moins de 8 semaines, et depuis je ne la lâche plus. Même chéri s'est mis à faire un petit Mario au point de croix à part pour se faire la main avant de pouvoir m'aider à finaliser la carte : il a peur que je me lasse et il veut absolument l'accrocher dans le salon.


Demain, je vais aller chercher les fils de couleur pour la compléter, le but étant de la terminer avant la naissance de la cocotte. Mais au vu de ma détermination, que dis-je, de mon acharnement, ça devrait le faire ! ^^

mardi 25 août 2015

Mon premier pantalon

Mais ! Mais je ne vous ai toujours pas montré le jeans que j'ai fait cette année au cours de couture ? Celui sur lequel je me suis vachement appliquée, avec du tissu d'une couleur parfaite, avec des détails soignés ? Celui dans lequel je ne rentre pas ? Non ? Et ben le voici :


Bon ça fait quelques mois qu'il est pendu dans mon armoire et n'a jamais été mis car le temps que je le finisse, j'étais déjà passée aux jeans de grossesse. Du coup excusez-moi mais je ne l'ai pas repassé pour les photos. 

Le tissu principal vient des Coupons Saint-Pierre de Lille, j'ai eu un gros crush pour ce jean légèrement stretch, mais pas assez je pense. Verdict dans quelques mois, si j'arrive à perdre tous mes kilos de grossesse ^^


Le coton que j'ai utilisé pour l'intérieur des poches et la ceinture intérieure vient de chez Sammtex et je l'avais déjà utilisé pour mon short Chataîgne. Tiens, en parlant de ce patron, j'ai bien envie de tester la version jupe, avec une ceinture en jersey pour y caser mon gros ventre !


Je suis super fan de toutes mes surpiqûres faite en noir, ainsi que de ma petite poche ticket!

Il s'agit d'un modèle Ottobre de l'année passée. J'espère franchement qu'il me va parce que j'ai beaucoup aimé le faire et trouver un patron de slim qui me convienne parfaitement, ce serait le pied !


J'aime aussi beaucoup le dos. Pourvu qu'il me fasse de belles fesses ^^

Bon, je reviens avec les robes de grossesse le week-end prochain, s'il fait assez beau pour les photographier !


dimanche 16 août 2015

Un gilet pas vert, il est bleu !

Il m'en a fallu du temps, pour tricoter ce cardigan ! Je l'ai commencé avant de tomber enceinte, et j'avais déjà fait tout le corps et entamé une manche. Et puis j'ai passé trois mois à dormir quand je n'étais pas au boulot, et parfois même au boulot, donc je n'ai plus beaucoup avancé.


Et puis ne me demandez pas pourquoi, mais je ne supportais plus cette couleur, que mon chéri voit vert et que je vois bleue. Il s'agit du coloris Plume de paon de la laine Ulysse, de la filature De rerum natura. Il s'agit de mérinos traité localement, en France. Je l'ai trouvée un peu rêche mais finalement je m'y suis habituée, et après blocage elle s'est radoucie. 


Le modèle ? Il s'agit du Braid Hills, de Kate Davies. Je suis super fan du résultat, les torsades sont à tomber, mais les instructions ne sont pas très claires. En plus il y a une petite erreur au niveau des manches mais rien de bien méchant.

Par contre il se tricote de bas en haut et si l'on veut rallonger, il faut le faire en plein milieu, là où c'est cintré. C'est pas forcément évident de trouver la longueur souhaitée, et d'ailleurs je l'avais fait un peu court, mais j'avais lu que cette laine se détendait un peu au blocage, ce qui finalement me donne une longueur parfaite !


Bon par contre je ne le porte pas pour le moment parce qu'il est beaucoup plus beau fermé, et il y a comme qui dirait un obstacle. En plus je suis un peu serrée au niveau des manches parce qu'avec la grossesse j'ai grossi des bras entre autres (glamour, quand tu nous tiens ^^)

Voilà un petit aperçu du gilet fermé :


Il me reste encore trois pelotes, je pense que je vais tricoter quelque chose pour ma petite cocotte même si je n'ai pas trop de motivation pour la layette en ce moment. Mais ça viendra !

dimanche 9 août 2015

La robe qui aura sauvé mon été

En ce moment, j'ai chaud, trop chaud ! Il me faut absolument des robes en coton pour me rafraîchir. Oui parce que je ne rentre plus dans mes robes habituelles. La faute aux barbecues, aux glaces, certes, mais surtout...


Surtout un gros ventre qui pousse et dans lequel se cache notre mini-nous ! Et je trouve que c'est galère de trouver des vêtements qui flattent la silhouette d'une femme enceinte. D'autant plus que je n'ai pas envie non plus d'y mettre des sommes folles ! 

J'ai donc acheté quelques affaires chez H&M mais je n'ai trouvé qu'une seule robe qui me mette en valeur, et encore elle est en tissu genre polyester et j'ai très chaud dedans.

J'ai donc commandé le livre Les intemporels pour futur maman mais je suis vraiment pas fan des modèles. J'ai essayé d'en coudre deux mais ce fût deux échecs critiques, ça fait sac à patates. Pourtant j'ai vu de belles versions sur la toile, mais sur moi ça ne va pas.


Et puis j'ai vu un fil de conversation sur thread and needles sur la robe Aubépine de Deer and Doe qui est très pratique pour la grossesse, justement. C'est vrai que cette robe m'avait déjà tapé dans l'oeil quand je l'avais vue sur le blog Félicie à Paris.

J'ai fait quelques recherches sur la toile et celle qui m'a inspirée fût celle de Hello Elo, modifiée pour être allaitement compatible (autant rentabiliser la robe).


J'ai donc fait le corsage devant en deux parties avec une patte de boutonnage et sans plis religieuses, pour plus de simplicité. Je n'ai pas non plus doublé la robe, j'ai utilisé du biais pour l'encolure et les emmanchures, puisque j'ai zappé les manches. En effet, je n'avais pas assez de tissu pour ça... Mais finalement je trouve ça joli comme ça et pour les prochaines versions je ferais la même chose.

J'ai trouvé ce coton à petites fleurs il y a plus d'un an sur le marché du tissu de Mons. Je ne l'avais pas encore cousu parce que j'avais peur qu'une robe entière avec un tissu à fleurs, ça fasse un peu too much, mais avec mon gros ventre, je trouve ça tout à fait dans le thème ^^ Et finalement c'est assez discret.


Une autre modification que j'ai faite, c'est que je n'ai pas de coulisse pour passer un lien à nouer sur le devant. J'ai cousu mon lien directement sur le dos, afin qu'il passe ensuite sous la poitrine avant de revenir dans le dos où je fais un petit noeud. J'ai moins l'impression de ressembler à un oeuf de pâques ainsi ^^

Alors, je suis tellement contente d'avoir trouvé un patron qui flatte ma nouvelle silhouette que j'ai déjà prévu dans faire deux autres versions incessament sous peu, à chaque fois avec du coton. D'accord, cette robe serait beaucoup plus belle avec un tissu plus fluide, mais d'une part, j'aimerais vider mes stocks et c'est l'occasion, d'autre part, porter du coton me fait vraiment du bien avec ces chaleurs.

Mais je ne suis pas sûre de remettre cette robe après l'accouchement, parce qu'elle met quand même vachement le ventre en valeur, ce que je n'apprécie pas en général. Ceci dit je vais continuer à les coudre version allaitement parce que je changerai peut-être d'avis ?