lundi 26 janvier 2015

Méridien, Joji Locatelli

Depuis combien de temps ne vous ai-je plus montré de tricot ? Depuis mon rockfeller, j'ai juste tricoté deux carrés pour le GAAA et une petite jument pour la fille de collègues. Mais aujourd'hui, j'ai l'honneur de vous présenter un cardigan qui se trouve sur mes aiguilles depuis... Septembre ! Quatre mois pour un projet, c'est bien trop long ! 


A la base, j'avais la laine : 10 pelotes d'Andine, qui viennent de la filature du Valgaudemar, que j'ai visité cet été. J'ai cherché sur Ravelry un projet qui conviendrait et mon choix fût rapide : ce serait le Méridien ou rien ! D'une part, la laine préconisée correspondait bien, d'autre part, c'est vraiment le genre de cardigan que je porte avec délices et qui me va bien, je trouve.


Il est bien grand et bien enveloppant, et surtout d'une douceur incroyable, faut dire que le baby alpaca, c'est quand même le top du top. Il se tricote en aiguilles 3 et si ça a mis autant de temps, c'est surtout parce que la "bande horizontale" du bas du dos fait plus d'un mètre de longueur, et encore, c'est le côté court ! 


Des torsades, une alternance de jersey et de points plus compliqués, c'était parfait. Mais je vous avoue que parfois, je me suis forcée à tricoter, à la fin, je ne pouvais plus voir cette laine en peinture. Heureusement que j'avais choisi une laine aussi douce, parce que sinon ça aurait mis encore plus de temps je pense !


Je l'ai fini début janvier et depuis je n'arrête pas de le mettre, c'est vraiment un gilet doudou, pas trop chaud mais bien douillet. Par contre, même si j'adore la couleur, elle ne s'accorde pas toujours très bien avec le reste de ma garde-robe, et je dois toujours réfléchir à ce que je dois mettre en dessous. En plus, il est assez long donc je dois faire attention à ce qu'il ne dépasse pas de mon manteau (ou alors il faut que je me couse un manteau plus long ^^)


Par contre j'ai fait une petite bourde : comme je ne pensais pas avoir assez de laine, j'ai recommandé trois pelotes, et forcément, pas du même bain. Au début je ne voyais pas la différence puis je m'en suis rendue compte à la moitié du dos (vous savez, ce dos qui mesure plus d'un mètre...), hors de question de défaire ! Mais sans m'en rendre compte, j'avais alterné les deux nuances, ce qui faisait des sortes de rayures; J'ai donc continué sur cette lancée pour un résultat homogène. Heureusement, c'est très discret ! Pour finir, il me reste un peu plus de trois pelotes, donc je n'avais pas besoin d'en recommander :-(


J'en profite pour vous montrer mes derniers marqueurs de mailles. Ben oui, en multipliant les encours, surtout avec des points compliqués, je suis tombée à cours ! Cette fois-ci, j'ai glissé des perles sur un fil d'aluminium plié en deux, puis j'ai ajouté une perle à écraser, c'est beaucoup plus joli comme ça.


Et bien, je me suis lâchée sur les photos ! Faut dire que je suis super fière de ce gilet, en plus c'est une des premières fois où j'arrive à trouver la bonne taille et où je prends vraiment le temps d'essayer régulièrement. Maintenant j'ai hâte de m'essayer à la Cusco, ramenée elle aussi de la filature du Valgaudemar, mais je vais d'abord tricoter quelques petits projets qui me prendront beaucoup moins de temps, ça fera du bien !

4 commentaires:

  1. Réponses
    1. Merci ! Heureusement, vu le temps que ça m'a pris ^^

      Supprimer
  2. Je ne trouve plus de qualicatif suffisamment adéquat pour dire combien ce cardigan est beau (explications en anglais !!! ) et voilà saria partie avec les plus grands créateurs. - hibiscus -

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voui maintenant que j'ai appris à tricoter en anglais, je passe mon temps à actualiser ma liste de projets sur ravelry ^^

      Supprimer