mardi 28 juillet 2015

La besace du warrior

Houlala, je n'ai pas beaucoup de choses à vous montrer en ce moment ! Il faut dire que je n'ai pas trop de motivations en ce moment pour coudre : d'une part on prépare un déménagement, c'est le bordel complet chez nous du coup pour avoir un peu de place pour coudre c'est la chienlit.

D'autre part, le chéri est occupé à maigrir donc avant de couper dans mes beaux tissus je préfère attendre un peu et de mon côté je prends du poids et j'ai du mal à trouver des patrons qui me mettent en valeur ! Galère, galère...


Donc on a choisi un patron qui subirait nos variations de poids sans rechigner, un jolie besace pour mettre ses affaires (et les miennes quand j'ai la flemme de prendre mon sac).

J'ai commencé à coudre cette besace il y a... je dirais deux mois, voire un peu plus.


Déjà, il a fallu trouver deux tissus assortis. Je crois que ça c'est fait assez facilement (chez Sammtex à Tournai). Puis il a fallu que je décortique un peu les instructions du livre Casual Wear pour hommes, parce que c'est un projet assez complet, surtout que j'ai décidé de le doubler.

Et puis il a fallu trouver les fournitures : la majorité viennent de chez Veritas, d'autres d'A little mercerie.


Un jour, j'ai décidé de m'y mettre, j'ai coupé le tissu, j'ai cousu une bonne partie... Et puis ma machine à coudre à décider de me casser trois aiguilles d'affilée avant de lâchement m'abandonner. 

Je l'ai donc amenée en réparation et j'ai eu beaucoup de bol parce qu'il y avait plus d'un mois d'attente de prévu, mais elle fût prête juste avant la fermeture de la boutique pour vacances annuelles, ouf !


Une fois ma machine récupérée, je m'y suis mise un bon coup... Pour me rendre compte que je m'étais complètement trompée en dessinant le patron. Le rabat était deux fois plus petit que le reste du sac ! Heureusement, chéri voulait un sac assez discret donc j'ai pu réduire le corps du sac, ce qui fût assez rapide.

Ensuite, j'ai essayé de mettre une fermeture éclair pour l'intérieur du sac. J'y suis déjà arrivée pour d'autres projets, mais là pas moyen de comprendre comment faire ! En plus, le patron initial propose une version non doublée, donc pas d'instructions pour m'aider... J'ai eu beau farfouiller sur internet, ça me dépassait.


Mais le chéri, préférant un sac sans fermeture éclair plutôt qu'une soirée à m'entendre râler, m'a dit que ça lui irait très bien comme ça puisqu'il y avait le rabat. Et depuis, cette besace ne le quitte pas ! En plus il n'hésite pas à se vanter comme quoi c'est un sac fait maison, ça fait plaisir ^^

Bref, je conseille quand même ce patron parce que le résultat en vaut la peine. J'ai eu beaucoup de mal mais il faut dire que j'ai les neurones en friche en ce moment, donc n'hésitez pas à vous lancer !

dimanche 12 juillet 2015

Nana Komatsu, dite "la Nana pas dark"

En avril, je vous avais présenté mon premier ouvrage au point de croix, représentant l'une des héroïnes de mon manga préféré, Nana. Il a fallu du temps, mais j'ai enfin fini la deuxième héroïne, et les deux amies attendent maintenant dans un carton de déménagement, emballées dans du papier bulle. J'ai cependant pris le temps de les photographier pour pouvoir vous les montrer !


J'ai eu un peu plus de mal pour celle-ci car je n'avais pas de patron (est-ce bien le mot exact pour le point de croix?) bien précis, j'ai juste recopié cette photo trouvée sur internet. Et franchement, c'était galère ! Au niveau de la fleur j'ai fait pas mal de chipotage...


Cette fois-ci je l'ai faite en brun et bleu, des couleurs plus douces qui correspondent mieux au personnage !

Désolée pour la qualité des photos, il pleuvait je n'avais pas beaucoup de temps...

Et vous savez ce que ça veut dire ? Je m'étais donné comme objectif de broder ces deux portraits avant de me lancer dans la carte de Super Mario Bros 3 trouvée sur le blog Claire dans tous ses éclats ! Je l'ai déjà commencée cette semaine et j'ai du mal à la lâcher tellement ça donne bien ! (la fille pas du tout fière de ce qu'elle fait^^)