dimanche 29 novembre 2015

Plantain de grossesse

Je ne sais pas pourquoi j'ai tant attendu avant de me coudre un Plantain de grossesse. Après tout, je n'arrête pas de me plaindre que je n'ai rien à me mettre, et particulièrement en hauts. La moitié des tee-shirts achetés dans le commerce sont trop transparents, et je ne peux plus voir l'autre moitié en peinture, tellement je les ai mis et remis ces derniers mois.



Et puis, il y a quelques semaines, j'ai décidé de tenter quelque chose que j'avais vu sur un blog (désolée, je ne sais plus lequel). Il s'agissait de coudre un Plantain en allongeant le devant de 10 cm et en faisant des fronces sur les côtés, tout simplement ! Et vous pouvez constater que ça suffit largement pour caser un ventre prêt à exploser ^^


J'ai utilisé des chutes de jersey d'autres tee-shirts, et je suis plutôt contente du résultat. C'est la première fois que je couds avec des manches contrastantes et je trouve l'effet assez sympa !


Voilà, ce tee-shirt ne m'aura rien coûté mais me fait bien plaisir ! Ceci dit je ne l'aurais pas mis tant que ça, cinq ou six fois au total, et je ne suis pas sûre que j'aurais encore l'occasion de le ressortir beaucoup d'ici la fin de la grossesse qui s'approche à grand pas. Si je retombe enceinte un jour, je n'hésiterais pas à m'en coudre plein dès le début, c'est sûr !

dimanche 15 novembre 2015

Hitofude cardigan

Il fait beau, il fait chaud, c'est le moment de vous présenter un petit gilet d'été !! Nan, je déconne, il fait gris et il y a un gros vent rafraîchissant. Mais je vais quand même vous montrer un projet qui sent bon le sable chaud : le Hitofude cardigan. Ceci dit ma logique était bonne puisque je l'ai commencé en août. Je l'ai fini il y a un mois mais il m'a fallu du temps avant de me motiver à le bloquer, puis à rentrer les fils !


J'avais envie de tricoter ce cardigan depuis plus d'un an, depuis que j'en ai vu deux exemples lors de notre visite de la filature du Valgaudemar. Deux filles l'avaient tricoté et j'avais vraiment flashé dessus ! Je me suis donc lancée cet été avec de la Madelinetosh, qui est une laine super douce et très agréable à tricoter. En plus elle est superwash mais je vous avoue que je n'ai pas encore osé le passer à la machine.


Ceci dit je ne l'ai pas encore porté sauf pour faire les photos : ce n'est plus la saison et puis ma garde-robe étant assez réduite en ce moment je n'ai pas trop de vêtements avec lesquels assortir ce gilet. 

Concernant le patron, il est assez facile à suivre. C'est la première fois que j'utilisais un montage provisoire des mailles et c'est vachement pratique. Je me dit que je l'utiliserais bien pour mes prochains projets, ça permet de rallonger les manches par exemple quand on se rend compte que c'est trop court !

Donc le point dentelle est très facile à suivre mais j'ai dû défaire au moment où j'ai commencé le corps parce que j'avais un décalage du motif, mais c'est parce que j'avais mal lu les instructions.


De même, je n'ai pas suivi les instructions pour la madelinetosh qui est une laine teinte à la main. Il est alors conseillé d'alterner les rangs sur deux pelotes pour éviter les différences de bains. A savoir, ce qui m'est arrivé dans le bas du gilet ! Heureusement c'est assez fin et on peut croire que c'est fait exprès pour la bordure !

Sinon, j'ai rajouté un motif parce que je le trouvais trop court et après blocage, je me demande si je n'aurais pas dû rallonger encore... Ceci dit, sur une petite robe cet été, ça ne posera pas problème.

lundi 2 novembre 2015

Bien au chaud toute la journée !

Enfin ! J'ai enfin eu l'occasion de coudre ce manteau 7h, repéré il y a deux ans. J'avais eu un gros coup de foudre mais bon, se faire un patron de grossesse, c'est quand même mieux quand il y a un gros ventre à caser.


Je me suis fait plaisir et j'ai acheté le lainage préconisé chez France Duval-Stalla. Il n'existe plus qu'en bleu et en rouge, j'ai opté pour le bleu. D'ailleurs, j'ai rapidement reçu un mail pour me prévenir que le lainage à pois était un peu plus clair que le lainage uni, ça tombe bien, c'est exactement ce que je voulais, mais j'ai trouvé ça très pro ! En plus j'étais étonnée du prix qui est très raisonnable pour du lainage. Il est bien doux et chaud, parfait !


J'avais aussi acheté le passepoil argenté mais il est trop bling-bling à mon goût donc j'ai fait mon propre passepoil avec un biais gris acheté chez Veritas.

J'ai souvent lu que les patrons Deuxième arrondissement présentaient quelques soucis : pas de tableau de taille et des emmanchures étroites : j'ai donc fait une toile en taille L pour être sûre que je pourrais le porter avec un gros gilet : c'était parfait ! J'ai juste dû rallonger les manches de 2 cm. D'ailleurs si vous voulez rallonger les manches faites le vers le milieu de la manche et pas en-dessous car le bracelet de manche doit garder la même largeur.


Le patron est souvent très bien expliqué : les poches, par exemple, ne m'ont donné aucun souci. Je regrette juste de ne pas les avoir un peu agrandies. La pose de la doublure est faite d'une manière un peu particulière (du moins je n'ai pas l'habitude de faire comme ça) mais ça fonctionne très bien et finalement c'est moins de tarabiscotage qu'à la façon Burda.

Par contre : il est indiqué qu'il faut passepoiler le col mais il n'est pas indiqué où ! En fait c'est sur tous les côtés sauf le bas (où il y a indiqué les repères d'épaules).


Ce qui m'a posé le plus de soucis, ce sont les manches : déjà, il n'y a pas de repères d'emmanchures. Ensuite, quand il est dit qu'il faut assembler le dessus et le dessous de la manche, il ne faut le faire que d'un seul côté : celui où il y a un repère (une étoile si je me souviens bien). Mais il ne faut pas fermer la manche car on va la poser à plat sur le manteau, et la fermer après ! En plus il y a un peu de soutenu, ce qui donne un beau tombé sur l'épaule, mais justement, quelques repères n'auraient pas été de trop.


En gros, il vaut mieux savoir un peu coudre avant de se lancer dans ce manteau. Mais ceci dit, quel résultat ! Je suis super fan. Cette marque de patron a vraiment de très chouettes idées, c'est très moderne et ça flatte la silhouette. Il est un peu tard pour que je me couse d'autres vêtements (la naissance est prévue dans un peu plus d'un mois), mais si j'avais su, j'aurai commandé plusieurs patrons de Deuxième arrondissement dès le début de ma grossesse et je n'aurai cousu que ça ! Pour la prochaine fois peut-être ?

Ah, au fait, une amie au ventre plat l'a essayé et ça lui allait super bien, donc je suis contente parce qu'il va quand même me servir tout l'hiver ^^