lundi 21 décembre 2015

Le plus beau des cadeaux de Noël

Devinez qui nous a rejoint jeudi passé ? Il s'agit de Mademoiselle M. ou, comme on l'appelle ici, l'impératrice prouprouteuse. C'est un magnifique bébé joufflu et chevelu de 50 cm pour 4kg100. Elle est absolument fantastique et on ne se lasse pas de la regarder !


Alors vous comprendrez que dans les semaines qui vont venir, ma présence sur ce blog sera un peu sporadique. J'ai plusieurs projets en retard à vous montrer, mais il faut encore prendre les photos. Peut-être que j'écrirais bientôt, peut-être pas, je ne me donne pas de pression.

J'en profite donc pour vous souhaiter d'ores et déjà d'excellentes fêtes de fin d'année et une merveilleuse année 2016 !

dimanche 13 décembre 2015

Mon sac à projets

J'aime les sacs. Je les adore. Mais pour trouver un chouette modèle à coudre, c'est galère, surtout que j'ai du mal avec le similicuir ou le cuir. Alors si vous êtes comme moi, je vous conseille une super adresse : Sacôtin. La créatrice propose beaucoup de modèles de sacs, tous plus originaux les uns que les autres. J'avais craqué depuis longtemps sur le sac Boston, un sac week-end bien grand.


En plus, j'avais le tissu parfait pour ce projet : un joli velours fleuri que j'ai pu m'offrir chez Veritas grâce à la générosité du chéri. En avril, j'ai donc acheté le patron et les tissus... Puis j'ai attendu octobre pour le faire. Pourquoi ? Parce que d'une part j'étais vraiment fatiguée avec le début de grossesse, d'autre part j'avais mal au dos et je me suis dit qu'un grand sac n'était pas forcément une bonne idée pour le moment. Et puis, je ne voulais pas me coudre un sac à main qui n'allait pas me servir car j'utiliserais un sac à langer pendant quelques temps. 


Mais justement, il était hors de question que j'attende un ou deux ans avant de m'offrir le sac de mes rêves. Alors je me le suis cousu et il me sert actuellement... de sac à tricot ! Il est vachement pratique avec toutes ses poches dans lesquelles je glisse mes aiguilles circulaires, mes instructions, mes marqueurs de maille...


Et puis il est assez grand pour y glisser un grand projet (pour l'instant un pull pour chéri) et un petit (des chaussettes pour chéri). D'ailleurs, il a bien mérité que je tricote pour lui parce qu'il m'a beaucoup aidé pour l'agencement des tissus ! Au début, je voulais mettre le velours fleuri à la place du bleu, le coton bleu en doublure et la gabardine de coton brune sur le bas et les côtés. Vous me suivez ? Non ? Bah, un petit dessin et ça ira mieux :


J'ai tellement douté que j'ai décalqué l'image du patron pour la colorier ! J'ai beaucoup hésité puis j'ai finalement décidé de faire confiance à l'instinct infaillible du barbu qui ne se trompe jamais dans le choix des tissus. Et bien m'en a pris, je suis hyper fan !

En plus, j'avais un peu peur concernant la solidité des tissus, mais en rajoutant du molleton thermocollant comme conseillé dans le patron, c'est parfait.


Les instructions sont hyper claires, c'est vraiment bonheur de coudre les patrons de cette marque ! Juste après j'ai cousu un sweatshirt pour le chéri avec des instructions en néerlandais, je peux vous dire que j'aurais préféré coudre un deuxième sac ^^

Ce qui est bien aussi, c'est que Sacôtin a un partenariat avec la mercerie des créateurs, où j'ai pu commander tous les mousquetons et tirettes nécessaires. D'autant plus qu'il y a plusieurs couleurs disponibles ! Dommage qu'il faille acheter la sangle à part, mais sinon je vous recommande de passer par là.

Enfin, vous l'aurez compris à la lecture de ce long article, ça a vraiment été un très chouette projet, tant pour la réalisation que pour l'utilisation. Je pense que plus tard je m'en recoudrais un mais avec un tissu que j'aurais un peu moins peur d'abîmer, pour me servir de sac à main !

Sur ce, bonne semaine à toutes et à tous !

mercredi 9 décembre 2015

Le podcast du mercredi : Revenons à nos moutons

Cette semaine, je vais vous parler d'un podcast audio assez connu. En général je ne suis pas fan du tout des formats audio : quel intérêt, si on ne peut pas voir les laines, les tissus, le rendu général d'un tricot ?

Mais la première fois que j'ai écouté ce podcast, après en avoir entendu parler de nombreuses fois, j'ai tout de suite été attirée par la voix et la façon de parler de Christelle, l'animatrice. J'ai donc décidé d'écouter tout un épisode, pour voir... Puis je me les suis tous faits en l'espace d'une semaine.

Tout d'abord, elle a une diction très claire, mais en même temps une voix très enjouée, et dynamique. Quand je l'entends, ça me donne d'office le sourire ! En plus, elle ne parle pas seulement de tricot, mais aussi de films, de séries, de livres... d'une manière assez rigolote.

Ceci dit, son thème principal, c'est quand même le tricot. Et un peu de point de croix. La plupart du temps, elle intègre des photos à son podcast, du coup on a quand même une visualisation. Parfois, il faut aller voir sur son blog.

Mais surtout, ce que j'aime chez elle, c'est sa façon d'envisager le tricot. Ok, on est un peu tarées avec ça : on achète trop, on monte plein de projets en même temps, on n'en finit pas, on fait des plannings impossibles pour réussir à concrétiser tous nos projets... Et après ? Ou est le souci ? C'est un loisir, une passion, ce n'est pas la peine de s'en vouloir si on tricote dans le noir avec une lampe frontale parce qu'on veut vraiment finir son tricot. C'est une vision très décomplexée de notre loisir. Parfois je me trouve bête parce que je prévois beaucoup de choses ou parce que je n'arrive pas à vider mon stock, mais quand je l'écoute, je me dis que tout va bien ^^

En plus, elle nous fait découvrir pas mal de teigneuses de laine indépendantes sur Etsy ou autre. Et puis elle est inscrite à la Yarnbox sock, et c'est bien agréable de voir ce qu'elle reçoit tous les mois parce que c'est quelque chose qui me tente et ça donne une bonne idée des laines proposées.

Christelle enregistre en général une fois par semaine, sur des formats assez courts (environ 30 min), sur son trajet pour aller au travail. Elle anime aussi un groupe Ravelry.

Sa chaîne youtube
Son blog
Son groupe Ravelry

dimanche 6 décembre 2015

Léontine

C'est qui, ça, Léontine ? C'est la petite éléphante qui veillera sur le sommeil de ma poupette. Au début de ma grossesse, je flânais souvent sur Ravelry en épinglant plein de projets dans mes favoris. L'un d'entre eux m'avait vraiment tapé dans l'oeil et j'avais affirmé que si le bébé était une fille, je le lui tricoterais. Le papa avait lui aussi craqué pour ce modèle de doudou : Girl Elephant in a Frondy Frock.


C'est un patron assez complexe mais très bien expliqué, et pour un super résultat ! La designeuse, Julie Williams, propose des patrons de plusieurs animaux, tant version fille que garçon, ainsi que des petits vêtements adaptés à chaque. Je suis hyper fan du résultat ! 

En plus, c'est la première fois que je réussis du jacquard. Mais je n'arrête pas de faire des noeuds dans mes pelotes, je ne comprends même pas comment font celles qui tricotent avec 3 ou 4 couleurs ! Si quelqu'un a une astuce, je suis preneuse.


Les instructions, en anglais, sont assez astucieuses : par exemple, il a fallu tricoter une maille envers pour repérer l'emplacement des yeux. Pour l'éléphante, j'ai utilisé du coton Fifty de Bergère de France, coloris perle. C'est la designeuse elle-même qui préconise d'utiliser du coton car le rendu se rapproche plus de la peau d'un éléphant. Pour la robe et les chaussures, j'ai utilisé des restes de laine  de mon stock : de la Baby Merino de Drops pour le violet et de la Barisienne de Bergère de France pour le blanc.


 Ce que j'ai changé par rapport au patron, c'est que normalement le haut de la robe est fermée avec un bouton, ce qui est assez pratique pour l'enlever. D'autant plus qu'il existe d'autres vêtements à tricoter pour ce doudou. Mais je suis une vraie parano en ce qui concerne ma fille et j'ai préféré ne pas mettre de bouton. J'ai donc cousu le haut en laissant une petite goutte ainsi que l'espace prévu pour que la queue puisse passer. Je ne pourrais pas changer la robe mais ce n'est pas grave.


Pour l'instant, c'est plus l'homme qui s'amuse avec cette petite Léontine, en lui inventant une histoire de dresseuse de chats. ^^

Et le reste du temps, elle attend dans le petit lit que sa copine daigne la rejoindre. Mais elle est accompagnée par toute une troupe d'éléphants, que je vous présenterais sous peu !

mercredi 2 décembre 2015

Le podcast du mercredi : Sans soucis la violette

Non non, je ne me lance pas dans les podcasts. Même si l'idée m'effleure l'esprit de temps en temps, je ne pense pas que commencer cette aventure 10 jours avant la date théorique de mon accouchement soit une très bonne idée ^^

Par contre, j'en visionne beaucoup depuis quelques mois (et depuis que je suis en congé maternité, ça n'arrête pas). J'en regarde quand je couds, quand je tricote, quand je fais la vaisselle.

Alors je me suis dit que tous les mercredi j'allais vous présenter un de mes podcasts préférés. Bien sûr il m'en reste beaucoup à découvrir, pour une liste complète des podcasts francophones je vous suggère d'aller sur le blog d'Aglaé ou sur Ravelry, sur le groupe Pour l'amour du fil et des podcasts.

Donc, cette semaine, je vais vous parler de Sans soucis la violette. Céline, l'animatrice, a aussi un blog du même nom que je vous conseille aussi parce qu'on y trouve de très jolies photos. 

Céline parle donc de tricots, d'un peu de couture, mais aussi de fabrication de bougies, de phytothérapie (le bienfait des plantes selon Google). D'ailleurs elle va souvent filmer en forêt, c'est très dépaysant et très reposant ! 

Elle parle très posément. Son blog comme ses podcasts invitent à apprécier les petits moments simples de la vie, la pâtisserie, les promenades dans les bois, les moments cocooning, et bien sûr le tricot. Bref, la slow life !

Depuis que j'ai regardé ses podcasts j'allume régulièrement une bougie le soir chez moi et j'ai même envie d'apprendre à en faire. Et j'apprécie ^^

Céline enregistre environ une fois par mois, et à chaque fois c'est une petite pépite que l'on peut regarder. Un petit moment qui me pousse à ralentir le rythme, à apprécier les moments simples...

Sur ce, voici le lien youtube pour le 1er épisode : https://www.youtube.com/watch?v=XSzFfOKPbto

Bon visionnage !