mercredi 24 février 2016

Your princess is in another castle

Tout a commencé il y a plus d'un an, quand une blogueuse que j'aime beaucoup nous a montré une carte de Super Mario Bros 3 au point de croix. J'en suis tombée amoureuse au premier regard ! Je voulais absolument la faire, sous les encouragements passionnés de mon chéri. Seul petit problème : Claire stipulait que ça lui avait pris 5 ans, et je n'avais jamais fait de point de croix de ma vie. Quelques canevas quand j'étais petite, avec des motifs de petits poussins entre autre. Vous voyez le genre ?


Raisonnable, j'avais donc commencé par faire deux portraits d'héroïnes de manga que vous pouvez vois ici et ici. Je me suis bien amusée alors je me suis lancée, moi aussi, dans le Graal du point de croix, du moins à mes yeux. J'ai demandé conseil à Claire, qui m'a dit de "détripler" les fils DMC et de ne travailler qu'avec deux brins à la fois. J'espère être limpide dans mes explications, en tout cas ça donne un résultat très fin, et pour un projet si important, c'est nécessaire !


Je l'ai commencée à ma 17eme semaine de grossesse, soit en juillet si je me souviens bien. Et comme j'avançais vraiment vite (j'avais beaucoup de temps et pas beaucoup d'énergie), je me suis donné comme objectif de la terminer avant la naissance de la cocotte. Et j'y suis arrivée !! Deux jours avant mon accouchement, si c'est pas la classe ! Bon ok, mademoiselle M est arrivée six jours en retard, ce qui m'a permis d'atteindre l'objectif. Elle est gentille cette petite ^^


Je dois vous avouer que je me suis amusée comme une petite folle, mais qu'es-ce que ça prend du temps ! Autant vous dire que mon rendement tricot en a quelque peu pâti. J'en suis hyper fière mais je ne vais pas me relancer dans un tel projet tout de suite. Et puis surtout, je n'aurais vraiment plus le temps de le finir en quelques mois ! Il y a bien une carte de Zelda : a link to the past qui me fait de l'oeil mais je vais attendre un peu. Je vais d'abord faire des projets plus petits et qui prennent moins de temps. Ici, je viens de commencer un petit Dark Vador, parce que ça commençait à me manquer.


Petite déception toutefois : la carte est beaucoup plus petite que ce que je pensais ! Je n'ai pas pris les dimensions mais ce n'est pas ce que j'espérais. Cela dit, vu le nombre de croix qu'il m'a fallu broder pour avoir ce résultat, je n'ose imaginer le temps que ça aurait pris pour quelque chose de plus grand !


Voilà, c'était donc le projet qui m'a occupée un maximum de temps pendant ma grossesse. Quand je regarde cette carte, j'ai vraiment une bouffée de nostalgie ! Vivement qu'on déménage pour pouvoir l'accrocher dans le salon ^^

mercredi 17 février 2016

Le podcast du mercredi : Maille podcast

Alors celui-là, je l'aime vraiment beaucoup. L'animatrice, Laurence, est super rigolotte et ne se prend pas la tête. Elle a souvent un humour pince-sans-rire que j'affectionne beaucoup ! Elle arrive à rester très sérieuse tout en racontant des âneries, il m'a parfois fallu un peu de temps pour capter que c'était du grand n'importe quoi, notamment la fois où elle a expliqué comment elle faisait pour gagner du temps alors qu'elle a deux petites filles. ^^

Elle ne fait "que" tricoter, elle ne coud pas ni rien, mais j'avoue que je regarde les podcasts principalement pour le tricot et la broderie, même si j'aime coudre. Ses projets sont très sympas : chaussettes, châles, pulls, layette. C'est la seule qui m'a donné envie de tricoter le Masgot, châle qu'on a beaucoup vu sur les réseaux sociaux récemment.

Et puis, elle nous présente beaucoup de jolies laines qui donnent envie de dégainer la carte de crédit... Mais je résiste !

D'ailleurs je vous conseille de visionner son dernier épisode assez rapidement, parce qu'elle a organisé deux concours pour nous faire gagner des écheveaux de Lily Neige. Pour le premier, il faut lui proposer un mot qu'elle devra placer dans l'un de ses épisodes. Pour le deuxième, elle nous a posé une question très pertinente : comment est-ce qu'on s'organise pour nos loisirs ? C'est super intéressant et inspirant.

Voici le lien de sa chaîne youtube, allez-y, n'hésitez pas ! 

jeudi 11 février 2016

Ma première paire de chaussettes

Je n'ai jamais compris pourquoi on s'embêtait à tricoter des chaussettes. J'ai toujours affirmé qu'un pull tricoté, ça valait vraiment la peine, parce qu'il était exactement comme on le voulait, qu'il allait tenir longtemps, que ça allait être un réel investissement. Tandis que les chaussettes... On en trouve des très bien à prix corrects dans le commerce.


Et puis les podcasts sont arrivés. Dans lesquels j'ai découvert plein de superbes paires de chaussettes. Et surtout, j'ai vu des filles passionnées de chaussettes, qui se disaient accro. 

Petit à petit, l'idée à fait son chemin dans mon esprit. Et je me suis dit que même si ce n'était pas un investissement, l'important c'est le plaisir de créer quelque chose ! Pour moi qui aime les fils très fins, ç'aurait été dommage de ne pas essayer.


Mais je ne me lançais toujours pas. Jusqu'à ce que le barbu, qui parfois jette un coup d'oeil aux podcasts avec moi tout en jouant à Clash of Clan, m'a réclamé une paire.

D'ailleurs, il a un peu de mal à retenir tous les pseudos et il a commencé à inventer des nouveaux noms. C'est ainsi que Sans soucis la violette est devenue Pom pom la compote et Letipanda a été rebaptisée Petit ours brun. Voilà voilà.


La demande du barbu m'arrangeait bien parce que justement j'avais envie de me lancer. Il me restait une pelote de Goomy 50 de Bergère de France, laine utilisée pour mes mitaines Rustica. Comme celles-ci étaient trop petites et que je ne les mettais jamais, je les ai détricotées. J'avais ainsi assez de laine pour lui tricoter une jolie paire de chaussettes.

Et pour le patron, j'en ai trouvé un gratuit mais très très bien expliqué sur Ravelery : les Simple Skyp Sock d'Adrienne Ku, avec un petit point fantaisie sur le dessus. J'avais donc le patron, la laine, les aiguilles sans débourser un seul euro, et plus aucune excuse.


Et vous savez quoi ? J'ai adoré ! Je les ai finies un peu avant mon accouchement mais il m'a fallu du temps avant de rentrer les fils, et donc le barbu n'a pu les porter qu'hier. D'ailleurs, elles m'ont bien accompagnées pendant mes insomnies de fin de grossesse. Il m'est arrivé de les tricoter à 4h du matin devant un podcast. ^^

Je ne les ai pas bloquées parce que je n'ai pas de bloqueur à chaussettes et que j'avais la flemme d'en fabriquer un. Mais au fond, je ne trouve pas ça vraiment dérangeant. Le barbu est ravi même s'il les trouve un peu trop glissantes dans ses pantoufles. Je les ai essayées et c'est vrai qu'on est super bien dedans, du coup j'ai commencé une nouvelle paire, pour moi cette fois ! 

mercredi 3 février 2016

Cogitations nocturnes

En ce moment, toutes les nuits vers 2h du matin, ma fille a une fringale. Alors pendant que je la nourris, dans la pénombre et le silence, je pense. Je réfléchis pour rester réveillée. Quels sont ces sujets de réflexion ? L'avenir ? Le travail ? La société ? Que nenni, ce qui me tient éveillée, la nuit, c'est l'idée de coudre et de tricoter. ^^

Hier matin, j'ai profité du temps où la petite ronflait pour faire un grand tri dans ma garde robe pour la réorganiser (j'ai eu cette idée la nuit d'avant). 

Et pour la première fois de ma vie, je me suis rendue compte que je n'avais pas besoin de nouveaux vêtements. Je n'aurais jamais trop de gilets, de mitaines, de châles, et de petites robes pour l'été, mais je n'ai vraiment besoin de rien. Bon, il faut dire que j'ai survécu plusieurs mois avec une garde robe limitée pour cause de gros bidon.

Ce qui serait utile, c'est un ou deux pyjamas, quelques collants et un manteau long. Pour le reste... Je n'ai plus besoin de me coudre quoi que ce soit. Alors je me ferais de temps en temps une petite couture plaisir, mais c'est tout.


Et puis, aujourd'hui, j'ai rangé la garde robe du barbu. Pour lui, oui, il faut de nouvelles choses. Des tee-shirts et sweat-shirts, un jean, quelques bermudas pour l'été... Un manteau l'hiver prochain. Et puis il lui manque vraiment des pulls, mais ceux que je lui tricote sont vraiment trop chauds pour lui. Quelqu'un sait où je pourrais trouver des tissus comme les pulls du commerce ?

Bon, j'ai de quoi m'occuper à lui coudre des vêtements vraiment utiles et seyants. Oui mais... c'est pas très folichon tout ça. Quand est-ce que je vais coudre des tissus à petites fleurs, moi, maintenant ?

Alors que je me recouchais, j'ai eu une révélation. Mais oui mais c'est bien sûr ! J'ai une fille maintenant !!! (je vous rassure, je m'en étais déjà rendue compte avant).

J'ai beaucoup de vêtements pour Mademoiselle M, mais seulement jusqu'à la taille 6 mois. Ensuite... je vais faire mumuse ^^

Bien sûr, je ne compte pas lui coudre toute sa garde-robe. Quelques robes, une ou deux turbulettes pour la nuit... D'ailleurs, où est-ce qu'on trouve des patrons pour les bébés ? J'ai été voir sur le site d'Ottobre design et j'ai complètement craqué pour les modèles bébé de janvier. Je vais commencer par m'offrir ce magazine.


Et puis, j'hésite à m'acheter le livre Intemporels pour bébé. Je vois sur la toile plein de jolies réalisations issues de ce bouquin, mais j'avais vraiment été déçue de la version Future maman. Je vais vois si je ne peux pas le trouver à la bibliothèque. En plus, quand je lis les commentaires des acheteurs sur Amazon, ça ne donne vraiment pas envie. Je cogite.

Les patrons de Citronille ont l'air vraiment pas mal, quelqu'un les a testés ? Le prix n'est pas donné mais je préfère ça et avoir un vrai beau patron. Si je combine certains de ses patrons avec des magazines Ottobre, ça devrait pouvoir le faire...

Pour le reste, je vous demande humblement de m'éclairer. Et puis, la question que je me pose, c'est : après la taille 6 mois, est-ce qu'on passe directement à la taille 1 an ? Ou est-ce qu'il y a une taille intermédiaire ?

Bref, plein de questions, mais je suis hyper enthousiaste !