dimanche 10 décembre 2017

Mélilot # 1

En ce moment, niveau style vestimentaire, je me cherche et si je me perds souvent, je me trouve parfois aussi. J'ai eu pas mal de coup de mou en couture, j'ai cousu des pièces qui ne m'allaient pas, souvent parce que le patron ne correspondait pas à ma morphologie ou à mon style, parfois parce que le tissu n'allait vraiment pas, et de temps en temps un peu des deux.

Mais aujourd'hui... aujourd'hui, je vous présente un combo parfait. Une pièce que je n'avais plus portée depuis très longtemps, j'ai nommé la chemise.


Et pas n'importe quelle chemise, mais la Mélilot, de Deer and Doe. Il m'a fallu du temps avant qu'elle ne me plaise, la plupart du temps je la trouvais trop "sévère". Mais après avoir vu une jolie version à carreaux j'ai décidé de sauter le pas.

J'ai trouvé une jolie cotonnade dans une petite mercerie à Lille dans laquelle était organisé un tricothé spécial Knittich. C'est un tissu d'Atelier Brunette (le remember me) et la qualité est au rendez-vous. Ni une ni deux, j'ai décidé de sauter dessus et de me lancer. Je n'ai même pas fait de toile et je m'attendais à moitié à ce que ça ne m'aille pas du tout (et pourtant il fût une époque où je ne portais presque que des chemises).


Et j'en suis vraiment ravie. Elle est presque parfaite (je rajouterais 5 cm aux manches pour la prochaine). Je la trouve très flatteuse et en même temps très pratique : la forme liquette, assez longue, couvre bien le bas du dos et du ventre. Le décolleté est à la fois séduisant et sage, je n'ai vraiment plus peur de me pencher pour une raison ou une autre. En plus, elle va autant avec une jupe qu'avec un pantalon et se marrie très bien avec deux de mes gilets préférés.


Ce qui m'inquiétait un peu, c'est qu'il faut la repasser. Et je ne repasse pas du tout (c'est d'ailleurs pour ça que j'aime tellement le jersey). Mais pour un résultat pareil, je veux bien faire un effort, d'autant plus que la planche à repasser est souvent de sortie puisque je couds très régulièrement en ce moment.


J'ai déjà acheté du tissu pour la prochaine, aussi un Atelier Brunette, le "sparkle midnight blue", trouvé au marché du tissu de Courtrai. J'ai très hâte de m'y mettre !

dimanche 3 décembre 2017

Meow meow hat

Après avoir tricoté le Juniper sweater pour ma fille, il me restait pas mal de Holstgarn coast, et particulièrement dans la couleur freesia. J'ai donc voulu utiliser cette laine pour lui tricoter un petit bonnet, d'autant plus que l'hiver vient !


Après une petite recherche sur ravelry, j'ai rapidement décidé de faire ce joli modèle de "bonnet-chat", qui va de la taille bébé à adulte. Je l'ai tricoté assez vite, en quelques jours à peine. Il est assez facile à faire une fois qu'on a compris le diagramme. Pour obtenir le bon échantillon, j'ai tricoté la laine en double. Et ne vous méprenez pas, j'ai juste fait des calculs, je n'ai pas vraiment réalisé d'échantillon...


J'avais un peu peur qu'il soit trop petit mais après blocage il est parfait, même un peu trop grand mais c'est tout bénef : ça lui tiendra tout l'hiver ! Melle M l'adore, elle ne voulait plus l'enlever (même en intérieur) et voulait absolument le montrer à son papa (bien que celui-ci l'aie vu avant elle).


En plus je trouve qu'il lui va trop bien, elle est toute mignonne là-dedans ! Bref, un sans faute ^^


dimanche 26 novembre 2017

Juniper sweater

Quand j'étais enceinte, avant même de connaître le sexe du bébé, j'accumulais les patrons dans mes favoris de Ravelry. Au final, j'en ai tricoté bien peu par rapport à ce que j'aurais aimé... Mais il y en a quelques-uns qui m'avaient vraiment tapé dans l'oeil, dont celui-ci. Il n'est disponible que jusqu'à la taille 2 ans alors c'était vraiment le moment pour le faire !


Je vous présente donc le Juniper sweater de Melissa Schaschwary. Ce sont principalement les couleurs du modèle de présentation qui m'ont fait craquée, c'est pourquoi j'en ai pris des similaires, en Holstgarn coast, que j'ai tricotée en double pour obtenir le bon échantillon.


La seule modification que j'aie fait c'est que j'ai tricoté des côtes en bas des manches et du corps au lieu du point texturé parce que c'était vraiment pénible à faire. J'ai fini avec un rabattage tubulaire, c'était la première fois que j'utilisais cette technique et franchement je suis contente de moi. Il faut bien se concentrer mais je n'ai pas eu de problèmes pour comprendre ce qu'il fallait faire. Il y a juste quelques cm au bas du corps où mon rabattage est décalé d'une maille mais j'ai vite rattrapé le coup.


J'ai cousu des boutons de mon stock, qui coup de bol se marient vraiment bien avec le pull. Je trouve qu'il lui va vraiment très bien, il est à la taille parfaite mais je ne suis pas sûre qu'il lui ira encore à la fin de l'hiver puisqu'elle va encore bien grandir !


Du coup je vais en profiter pour le lui mettre un maximum tant qu'il lui va. Je suis vraiment contente de l'avoir tricoté dans les temps. 


Par contre il me reste quand même pas mal de laine. J'ai déjà utilisée la violet clair pour lui tricoter un petit bonnet, que je vous présenterais dans un autre article !


vendredi 17 novembre 2017

Once upon a time sampler : novembre

Quand j'ai commencé le point de croix, jamais je n'aurais cru qu'un jour je broderais un loup en pantoufles et chemise de nuit de grand-mère. Et pourtant, je l'ai fait, et j'ai adoré ça ^^


Ce mois-ci, c'était le conte du petit chaperon rouge qui était à l'honneur. Mais pas que : l'automne lui-même est mis en valeur avec toutes ces jolies petites feuilles rousses, jaunes et brunes... Décidément j'aime beaucoup ce projet, tout colle parfaitement. Les créatrices de the Frosted Pumpkin Stitchery sont vraiment très douées !


Je me suis encore une fois beaucoup amusée. Une chose me chiffonne cependant : pas moyen de comprendre ce que c'est que ce truc tout en bas à droite. Un barbecue ? Cette fois-ci, même l'homme n'a pas su deviner ce que c'était. Mais c'est pas grave c'est joli quand même ^^ Enfin, je suis sûre que ça a un sens puisque rien n'est laissé au hasard dans cette broderie.


Vous remarquerez qu'il y a un espace blanc tout en bas, normalement il faut noter l'année mais j'hésite à broder à la place "the end" comme je l'ai vu sur un projet sur instagram. Bah, je verrais tout à la fin.


lundi 13 novembre 2017

GAAA # 17 : Hanna Burns

Je sens arriver le moment où cette couverture sera finie, j'y crois pour cet hiver ! ^^ Après celui-ci, il ne me restera plus que trois carrés à tricoter, je sens les aiguilles qui me démangent pour le terminer... bon malheureusement les aiguilles me démangent encore plus pour faire d'autres projets, mais bon, on va essayer de gérer le temps et les envies.


Ici, c'est un carré très sympa que je vous présente. Le point texturé de chaque côté est le même que celui que j'avais tricoté juste avant, ça ne m'a donc pas posé de problème. 


Selon la designeuse, la torsade centrale représente la Sainte Trinité et les deux autres l'ADN, avec une toute petite torsade entre les deux pour "l'interconnexion entre Dieu et la science". Un message plutôt sympa à l'heure où je n'entends que des horreurs ou presque sur la religion. En plus, je trouve que cette torsade centrale est très belle, je n'en avais jamais tricotée de semblable. J'ai donc aussi appris de nouvelles techniques, et ça c'est toujours appréciable !

jeudi 9 novembre 2017

Granny's favorite

Aujourd'hui, je vous présente un joli petit gilet tricoté pour ma fille : le Granny's  favorite, de Georgie Nicolson, un classique sur ravelry, et pour cause ! Déjà les explications sont pour plusieurs tailles, mais celles-ci ne sont pas indiquées par taille mais par mesure, afin que ça colle parfaitement à l'enfant. 


J'ai fait la taille 22 pouces (tour de poitrine) et ça lui va très bien, j'en suis ravie ! Et elle aussi d'ailleurs, et ça c'est plutôt cool. Les explications sont très claires et le projet monte assez vite. Le petit point de dentelle (le même que celui du cardigan Hitofude) qu'on retrouve aussi sur les manches, est très mignon. Je le lui mets autant avec une robe qu'avec un jeans et un petit tee-shirt, et la couleur fait qu'il va avec à peu près tout ce qui se trouve dans sa commode.


Bonus, j'ai utilisée de la laine du stock, mieux encore, une laine détricotée ! Je l'avais utilisée en 2013 pour faire cette robe bicolore, qui a beau être très jolie, je ne la mettais jamais. Elle s'est donc transformée en Ginny's cardigan et en ce joli petit gilet, je suis très contente. Je ne regrette vraiment pas d'avoir détricotée cette robe !


C'est de l'Idéal de Bergère de France, coloris cendre, et elle est très jolie malgré tout ce que j'en ai fait. C'est vraiment une laine que je recommande ! En plus elle passe en machine sans problème et ça c'est très pratique, il faut le dire.


samedi 28 octobre 2017

GAAA # 16 : Ginette Belanger

Encore un joli petit carré pour ma couverture, en gris cette fois. Il est composé d'une torsade centrale originale et élégante, et en plus ni trop simple ni trop complexe. De part et d'autre, un point texturé rapide à comprendre et qui a un très beau rendu.


J'ai vraiment apprécié tricoter ce carré, même s'il n'y a pas trop grand chose à en dire. Si ce n'est que j'aime beaucoup ce que ça donne, même sans blocage, car la forme "se tient", je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire ? Sans doute grâce au point texturé qui forme un tissu un peu moins fluide que d'habitude.

Bon, plus que 4 !


lundi 23 octobre 2017

Once upon a time sampler : octobre

Ce mois-ci, c'est Cendrillon qui est à l'honneur ! Une très, très jolie Cendrillon, hyper mimi avec sa robe bleu clair comme dans le dessin animé, dans un véhicule mi-citrouille mi-carrosse trop chou. Vous le sentez comme j'ai aimé broder ce carré ? Parce que vraiment je suis sous le charme.


En plus, j'aime vraiment plus broder ce genre de motif très détaillé plutôt que quand il y a des grands aplats de couleur comme pour le mois de septembre. Plus ça va et plus ça se complexifie, je sens que je vais me régaler en décembre ! 


Je l'ai brodée à cheval sur deux matches du tournoi de Knittich mais ce n'était pas une très bonne stratégie parce que j'aurais clairement pu attraper un vif d'or avec ce projet. Mais pour le mois de novembre c'est sûr que je vais pas laisser passer ça !

jeudi 19 octobre 2017

Chemise pour homme # 2

Je l'ai cousue ! Oui, parfaitement, je l'ai cousue, cette fameuse chemise manches courtes pour mon homme dont le tissu a été acheté il y a plus de deux ans ! Et j'en suis ravie.


Après la première version dans un tissu un peu moins beau, j'ai promis à l'homme qu'il aurait la chemise de ses rêves d'ici la fin de l'été. J'étais très motivée et je me suis rapidement lancée dans ce patron tiré du livre Casual wear hommes, qui est un super modèle. Je l'ai juste rallongée de cinq cm depuis la dernière fois, et c'est absolument parfait. Oui oui, parfait. Il est trop beau dans cette chemise mon homme ! Même ma belle-mère m'a encouragée à lui en coudre d'autres tellement ça lui va bien ^^


Bon ok, pas de problèmes, en plus il y a aussi la version manches longues dans le livre, pour cet hiver. Vivement le marché du tissu pour lui en coudre de nouvelles !

Mais, avant tout il faut quand même que je vous parle de la réalisation, qui s'est fait sans presque aucun problème. Presque ? Oui, car j'ai confondu l'endroit et l'envers de la chemise à une étape. Celle du col, je crois. Mais avant de m'en rendre compte, j'ai cousu les manches, et d'autres trucs en prenant ma chemise par le col pour me repérer. Et c'est ainsi qu'arrivée à l'ourlet je me suis rendue compte que quelque chose clochait. Rah, je râlais, mais bon j'ai soigneusement décousu avant de tout refaire dans les règles de l'art.


Et puis... il a fallu acheter les boutons. J'ai suspendu la chemise à un cintre dans mon atelier en attendant qu'on aie l'occasion d'aller ensemble en acheter chez Veritas. Et entre temps, j'avais commencé un trench pour moi (trench qui me donne beaucoup de soucis mais ce sera pour un autre article), du coup je ne voulais plus retourner à cette chemise tant que mon trench n'était pas fini. 


Mais, ce week-end, il faisait vachement beau, et en plus on allait au resto le vendredi soir... Alors l'homme m'a demandé de finir sa chemise pour pouvoir être beau pour sortir. Demandé si gentiment, comment pouvais-je refuser ? En plus, ça me donnait vraiment une bonne motivation pour la terminer. Ce qui m'a pris une heure quand même, et j'ai fini juste avant qu'on ne parte chercher les amis ! 


C'est tout bénéf : non seulement il est très beau et très content, mais en plus cette chemise ne traîne plus devant la fenêtre de mon atelier et je peux consacrer toute mon énergie et tout mon cerveau pour ce &@#!gr* de trench !


samedi 14 octobre 2017

Hermione's everyday socks

En ce moment, toutes mes séances tricot sont orientés Harry Potter puisque j'ai la chance de participer au tournoi de Knittich au sein de la maison Poufsouffle !

Comme premier projet, j'ai donc choisi de tricoter des chaussettes avec une laine de mon stock, un patron très connu avec un joli point texturé. J'avais acheté deux pelotes de Goomy 50 de Bergère de France coloris rose et j'attendais avec impatience de les tricoter car je les trouve très belles.


Et bien, je n'ai jamais tricoté une paire de chaussettes aussi vite ! Il faut dire que d'habitude je mets du temps car je les utilise comme projet nomade, et je n'ai jamais vraiment beaucoup de temps pour tricoter ailleurs qu'à la maison. Une paire de chaussettes me prenait donc environ 6 mois je pense... 

Mais ici, je les ai tricotées l'une à la suite de l'autre, avec délice, en six jours à peine ! Finalement c'est beaucoup plus gai comme ça !

Je suis archi fan de la couleur, elle parle à mon petit coeur ^^ Dommage que les photos ne lui rendent pas justice, elle est vachement plus chaude en vrai. Là où je suis un peu déçue c'est qu'il y a une espèce de bande noire sur une seule des chaussettes, ce qui casse un peu l'ensemble. Après ça ne m'empêche pas de les porter avec bonheur, surtout que cette laine est quand même plus douce que la Fabel. Dommage qu'il y ait moins de choix de couleur ! 


Sinon, je patron, gratuit et même disponible en français, est très clair et le point texturé est très sympa. J'ai eu un peu de mal à comprendre comment faire le talon mais je dois vous avouer que j'ai souvent du mal avec les explications de cette partie. Alors j'ai repris les infos de la dernière paire de chaussettes que j'avais fait et qui m'avait semblé plus claire, et roule ma poule ! Après tout, j'avais quand même à la fin un talon renforcé, comme sur le patron d'origine.

Voilà, maintenant il faut faire la paire de l'homme, ce qui arrivera assez vite aussi puisque je vais là aussi les tricoter dans le cadre du tournoi, avec un patron Harry Pottesque ! ^^

lundi 2 octobre 2017

Celtic myths

Dans mon stock, j'avais quelques pelotes de Baby Alpaca Silk de Drops, coloris vert prairie. Une partie d'entre elles avait déjà été tricotée et détricotée, mais pour faire quoi ? Mystère, ça ne me dit rien du tout. J'ai cherché après un projet qui utiliserait un maximum de laine mais finalement j'ai eu un coup de coeur pour le Celtic myths d'Asita Krebs.


En plus, je me disais que la couleur verte irait parfaitement avec ce joli châle à torsades. La construction est intéressante, puisque la bordure est tricotée en perpendiculaire du corps du châle, c'est très sympa ! C'est une technique que j'avais déjà utilisée dans un des carrés du GAAA.


Je dois vous avouer qu'à la fin du projet, je n'étais pas vraiment convaincue. En général, j'aime les châles plus profonds. Le patron propose un calcul pour l'agrandir mais c'était une formule mathématique assez complexe même si très bien expliquée et j'ai eu juste la flemme de calculer... Honte à moi ! En plus, la couleur ne me plaisait pas des masses, ce n'est pas une couleur que j'aime beaucoup porter.


Mais une fois bloqué, c'était une autre affaire ! Bon, il manque toujours de profondeur, et la couleur n'est toujours pas un coup de coeur, mais il me plaît. Je le porte de temps en temps, il est assez léger et il va bien avec mon k-way ^^

Bref, je suis assez contente de ce projet. Mais je pense que c'est la dernière fois que je tricote du vert pour moi. 

jeudi 14 septembre 2017

Once upon a time sampler : septembre

En ce qui concerne ce beau projet de point de croix, je suis très régulière ! Ce qui change par rapport au GAAA... mais ceci dit lui aussi avance à son rythme. Bref, encore une fois, je me suis précipitée sur ma toile pour continuer mon sampler.


Ce mois-ci, le thème était Raiponce, une de mes héroïnes préférée... selon Disney. Parce que, je vous l'avoue, je connais principalement les contes par ce biais-là. Mais à chaque fois que je brode un de ces carrés je vais quand même me renseigner sur le conte original, parce que je pense que c'est plutôt l'esprit des créatrices de cette broderie. A chaque fois, je suis étonnée des changements, les contes traditionnels sont quand même vachement violents ! 


Cette fois-ci, j'ai pris un tout petit peu moins de plaisir à broder. Je préfère quand il y a tout un tas de petits objets, ou alors quand c'est un peu plus bariolé. Ici, c'est très aéré. Le résultat est cependant très joli, mais un peu moins fun à faire, c'est tout.


En plus, le problème que j'ai c'est que je brode sur une toile blanche. Or il y a une grande partie de ce carré qui est constitué de nuages, blancs eux aussi. Du coup on ne les voit pas trop... Et je n'ai pas osé changer la couleur parce que c'est ce que j'avais fait avec la princesse au petit pois et j'avais bien aimé le résultat mais sans plus. 


Mais bon, ce n'est pas grave, je suis quand même très contente de ma petite Raiponce, trop mimi dans sa tour...

J'ai fait une petite erreur au niveau des sapins en haut, ce qui a décalé aussi le nuage du bas. Du coup le petit oiseau touche le nuage de son bec, mais ça reste discret. Et après tout, pourquoi pas ?

dimanche 3 septembre 2017

Lucette # 2

J'ai récidivé et je me suis recousue un tee-shirt Lucette, du livre Coudre le stretch. D'ailleurs je vais en coudre encore quelques-uns, en version manches trois-quart pour la saison froide.


Cette-fois-ci, j'ai pris l'option avec la ceinture, ce qui donne très bien je trouve. J'ai bien pris soin de croiser le cache-coeur avec le côté droit au-dessus, je ne sais pas si ça a eu une importance mais cette fois-ci je n'ai pas eu de problèmes avec le décolleté, qui tient parfaitement !

Autre modification : j'ai fait une longueur moyenne, ce qui convient mieux quand je porte mes gilets.


Le tissu vient du marché du tissu de Mons, c'était mon gros coup de coeur. Franchement, j'adore cette couleur, ces motifs de lézard, animal que j'ai toujours beaucoup aimé. Seul bémol avec ce tissu : il a moins de tenue que le précédent, il est moins "dense" ce qu'il fait qu'il moule beaucoup plus, ce qui n'est pas toujours très flatteur. 


Mais bon à part ça je suis vraiment ravie de ce haut qui a déjà été porté quelques fois. Je pense que je garderais l'option ceinture pour la prochaine fois. 

Encore une fois, j'ai eu assez de tissu pour coudre un petit legging pour ma fille et une culotte Altaïr, un patron gratuit et très bien fait de la maison bouton.


mercredi 30 août 2017

GAAA # 15 : Betty Salpekar

Il y a quelques semaines, j'avais besoin d'un tricot "nomade" et je n'avais plus de laine à chaussettes. J'ai donc décidé d'emporter avec moi un petit ouvrage, et c'était l'occasion de faire un carré du GAAA. C'est certes un peu moins "zéro cerveau" qu'une chaussette, mais ça allait faire l'affaire.


Sauf que... sauf que je pense avoir choisi le carré le plus difficile de la couverture ! Honnêtement, je pense même n'avoir jamais tricoté quelque chose d'aussi difficile. Dans sa présentation, la designeuse indique qu'elle raffole des nouvelles techniques, et bien ça se sent ! J'ai dû détricoter tout ce que j'avais fait ce jour là pour recommencer au calme, avec l'aide d'internet. Parce qu'il y a une petite astuce qui n'est pas indiquée dans le diagramme : ici, les rangs impairs sont les rangs envers et inversement. C'est indiqué dans l'explication sans diagramme mais j'ai perdu l'habitude de travailler avec ce genre d'explications.


Une fois que j'avais compris ça, je n'ai plus du tout utilisé le diagramme et tout a roulé tout seul, même s'il fallait beaucoup se concentrer. 

Heureusement, cette fois-ci, je travaillais avec une laine sur laquelle je pouvais compter, une laine sûre, une vraie amie même quand je perdais des mailles ! Je m'emporte, mais je venais de finir mon cardigan en lace et j'étais ravie d'avoir une laine si facile à tricoter.

Sinon, ce carré était vraiment un challenge mais si vous suivez bien l'explication il n'y a aucun problème. Ce fût très, très agréable à tricoter, j'en suis très contente !

Voilà, maintenant il faut que je commande de la laine pour continuer ma couverture. Cette fois c'est décidé, je la termine cet hiver ! Go go go go !